Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.11.2011 14h34
La protection des civils doit respecter la souveraineté, l'unité et l'intégrité territoriale de l'Etat (ambassadeur chinois)

La protection des civils dans les conflits armés doit respecter les principe du respect de la souveraineté, de l'unité et de l'intégrité territoriale de l'Etat et de la non-ingérence dans les affaires internes, a déclaré mercredi à New York le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Li Baodong.

M. Li a fait ces remarques lors d'un débat ouvert au Conseil de sécurité sur la protection des civils dans les conflits armés.

Les dernières décisions prises par le Conseil de sécurité ont suscité de nouveaux débats et réflexions au sein de la communauté internationale, a dit M. Li.

"La protection des civils dans les affrontements armés doit se conformer aux objectifs et aux principes définis par la Charte des Nations Unies, en particulier les principes de la souveraineté, de l'unité et de l'intégrité territoriale de pays ainsi que de la non-ingérence dans les affaires internes", a indiqué M. Li. "Les actions doivent être entreprises avec l'aval du Conseil de sécurité et organisées de manière cohérente dans le cadre de travail de l'ONU".

"Les mesures pertinentes devraient être recentrées sur les efforts entrepris pour parvenir rapidement à un cessez le feu, pour régler les conflits et les différends par des moyens politiques tels que le dialogue et les négociations, pour soutenir la bonne coordination et la médiation entre les parties concernées, dont les organisations régionales et le secrétaire général de l'ONU", a noté M. Li.

La Chine a toujours prôné pour le règlement pacifique des conflits. Les récentes pratiques ont montré que les actions du Conseil de sécurité en matière de protection des civils nécessitent des discussions sérieuses et avisées. Des dispositions strictes devraient également être mentionnées sur le mandat, les parties concernées et les conditions de mise en œuvre du mandat.

"Le Conseil de sécurité ne doit pas prendre de mesure à la hâte quand de nombreuses questions restent à être clarifiées et avant que des solutions aient été trouvées", a dit M. Li.

Il a également souligné que les résolutions du Conseil de sécurité devaient être mise en œuvre complètement et à la lettre. Aucune des parties prenantes ne doit volontairement mal interpréter les résolutions, et prendre de manière unilatérale des décisions au-delà du mandat autorisé par le Conseil.

"Est-ce que la protection des civils signifie le recours d'envergure à la force, le bombardement d'infrastructures et de zones résidentielles? Est-ce que cela signifie que les actes de faire des femmes et des enfants victimes des conflits soient tolérés? C'est cela dont la communauté se préoccupe, ces inquiétudes sont légitimes et des solutions doivent être trouvées", a indiqué l'ambassadeur chinois.

"La protection des civils est associée à la notion d'humanitarisme. Il ne devrait y avoir aucun mobile ou objectif politique impliqué, y compris un changement de régime", a-t-il noté.

Par ailleurs, la Chine estime qu'il est impératif d'abandonner les activités sélectives et la notion de deux poids deux mesures, qui ne pourraient que porter atteinte au rôle et à l'autorité du Conseil de sécurité, a dit M. Li.

La Chine, ainsi que de nombreux Etats membres des Nations unies, appellent le Conseil de sécurité à respecter les principes de justice et d'équité, et à accorder une importance égale à toutes les questions dont le Conseil de sécurité est saisi concernant la protection des civils, notamment la situation dans la bande de Gaza, en Somalie, en Afghanistan et en Irak, a conclu l'ambassadeur chinois.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 novembre
Les dirigeants chinois votent à l'élection législative locale
La Chine est dans l'embarras face à la crise de la dette qui frappe l'Europe
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale