Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 27.10.2011 09h13
L'armée chinoise contribue à la paix et la sécurité en Afrique (porte-parole)

La Chine a déclaré mercredi que la participation de l'armée chinoise aux affaires de sécurité en Afrique contribuait à la paix et la sécurité sur ce continent.

"Les échanges et la coopération entre l'armée chinoise et celles des pays africains sont en accord avec la Charte des Nations unies et le droit international intéressé", a déclaré mercredi le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale Yang Yujun, lors d'une conférence de presse régulière.

M. Yang a évoqué à cette occasion le rôle actif de l'armée chinoise dans les affaires de sécurité africaines au cours des dernières années, y compris sa participation aux quinze missions de maintien de la paix de l'ONU en Afrique qui ont mobilisé plus de 15 000 casques bleus chinois.

La Chine a envoyé sa première flotte organisée en convoi dans le golfe d'Aden et au large de la Somalie en décembre 2008. Les flottilles navales chinoises ont escorté un total de 4 228 vaisseaux contre les pirates, a précisé le porte-parole.

La Chine a aussi aidé à former les armées des pays africains aux travaux de déminage, offrant à ces dernières du matériel de détection des mines, a poursuivi M. Yang.

L'armée chinoise a également aidé son gouvernement à envoyer de l'aide humanitaire d'urgence dans les pays dévastés par des catastrophes naturelles, notamment des équipes médicales et des médicaments

"Il est évident pour la communauté internationale que l'armée chinoise a contribué à la paix et à la sécurité en Afrique", a souligné le porte-parole.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois souligne le contrôle de l'inflation
Nouvelles principales du 26 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne