Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.10.2011 13h18
Les fonctionnaires chinois et américains s'engagent à renforcer leur coopération au niveau local

Les fonctionnaires chinois et américains se sont engagés, mercredi, à renforcer leur coopération économique au niveau local et à effacer les inquiétudes de certains entrepreneurs chinois concernant les investissements aux Etats-Unis.

"Les provinces et les Etats sont les forces principales qui soutiennent la coopération économique entre la Chine et les Etats-Unis," a déclaré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Cui Tiankai, dans son discours prononcé devant un groupe de gouverneurs chinois et américains. Il a indiqué que la coopération de niveau local entre les deux pays possédait un grand potentiel.

Des gouverneurs, dont huit de la Chine et six des Etats-Unis, se sont réunis à Beijing pour le Forum des gouverneurs sino-américains.

Le commerce et les investissements entre les deux pays ont bénéficié tant à la Chine qu'aux Etats-Unis, a rappelé lors de la rencontre le gouverneur de l'Etat de Washington, Christine Gregoire, appelant à déployer davantage d'efforts au niveau des provinces ou des Etats pour établir des opportunités commerciales et de création d'emplois dans les deux pays.

Le gouverneur de Guam, Eddie Calvo, fait partie de ces fonctionnaires américains qui espèrent attirer davantage de touristes chinois.

L'île de Guam a reçu nombre de touristes venus d'Asie, mais les touristes chinois ne sont pas suffisamment nombreux, a-t-il déploré.

Pour attirer les touristes chinois, Guam est en train d'établir un bureau en Chine, a fait savoir Calvo, ajoutant que Guam travaillait avec le gouvernement fédéral afin d'élaborer des programmes pour les touristes chinois.

Lors du dialogue, les gouverneurs américains ont réalisé que de nombreux entrepreneurs chinois avaient peur d'investir aux Etats-Unis, pourtant avides de fonds en cette période de crise financière.

Les hommes d'affaires chinois craignent l'échec de leurs investissements directs de grande taille aux Etats-Unis pour des raisons politiques.

Début 2011, le chinois Huawei Technologies Co. a retiré son accord d'achat pour des actifs de l'américain 3Leaf Systems, sur pression du Comité pour l'investissement étranger aux Etats-Unis. Cette affaire a découragé un grand nombre d'hommes d'affaires chinois qui avaient envisagé d'investir dans la plus grande économie du monde.

Les fonctionnaires américains s'efforcent d'effacer les inquiétudes des Chinois et d'attirer davantage d'investissements.

Les Etats-Unis sont "très ouverts" aux investissements chinois, et les gouverneurs américains et leurs Etats sont avides de ces fonds, a souligné en marge du dialogue le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires économiques, Robert Hormats.

Les Etats-Unis intensifieront leurs efforts de haut niveau pour mettre l'accent sur l'importance d'attirer les investissements chinois et feront du forum des gouverneurs un pont pour favoriser le commerce et les investissements bilatéraux, en fournissant des informations commerciales exactes et directes, a-t-il promis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'oppose à un rapport américain sur ses affaires intérieures
Nouvelles principales du 19 octobre
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux