Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.10.2011 09h02
La Chine et le Tchad s'engagent à coopérer plus étroitement

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré jeudi le ministre tchadien des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat, et les deux parties se sont engagées à renforcer leur coopération.

M. Li a indiqué que depuis la reprise des relations diplomatiques il y a cinq ans, les deux pays ont connu un développement sain des relations bilatérales, caractérisées par le renforcement de la confiance politique mutuelle et des échanges entre les peuples, ainsi que des coopérations fructueuses en matière d'économie et d'infrastructures.

La Chine et le Tchad ont établi en 1972 des relations diplomatiques formelles qui ont néanmoins été rompues en 1997, lorsque le Tchad a repris ses relations diplomatiques avec Taiwan.

Les liens diplomatiques entre les deux pays ont été restaurés en 2006.

La Chine déploiera des efforts conjoints avec le Tchad pour continuer à explorer le potentiel de la coopération bilatérale et créer davantage de bénéfices pour les deux peuples, a indiqué M. Li.

Renforcer la coopération amicale avec l'Afrique n'est pas seulement l'axe principal de la politique étrangère chinoise, mais aussi une stratégie ferme et à long terme pour le pays, a indiqué M. Li, ajoutant que la Chine travaillerait avec les pays africains dans la promotion des relations sino-africaines.

M. Faki, ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, a exprimé son appréciation du soutien chinois au développement économique et social du Tchad et a salué la contribution chinoise en faveur des pays africains dans la promotion du développement et la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exprime sa ferme opposition à la pression des Etats-Unis pour faire réévaluer le yuan au moyen de leur législation domestique
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis
Vive l'Amérique !
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine