Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.10.2011 13h12
La Chine met un terme aux mesures obligatoires sur l'intrusion de citoyens japonais dans des zones militaires

Le Bureau de la sécurité d'Etat de la ville de Shijiazhuang, capitale de la province du Hebei (nord), a décidé samedi de terminer les mesures obligatoires de libération sous caution pour un Japonais qui s'était introduit dans une zone militaire il y a un an.

Le bureau a déclaré que la décision avait été prise selon la loi.

Sadamu Takahashi, ainsi que trois autres Japonais, a été accusé de s'être introduit dans une zone militaire chinoise et d'avoir illégalement filmé des objectifs militaires en septembre 2010.

Sadamu Takahashi a été libéré sous caution le 9 octobre 2010 après avoir écrit une déclaration de repentance, suite à la libération de ses trois autres compatriotes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Mise en orbite d'un satellite de télécommunications de fabrication française par une fusée porteuse chinoise
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation