Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.09.2011 09h10
La Chine et la Bolivie s'engagent à établir les relations plus étroites

Le président bolivien Evo Morales et le vice-Premier ministre chinois en visite Hui Liangyu ont promi jeudi d'établir les relations bilatérales plus étroites, tout en renforçant la confiance politique et la coopération économique entre les deux pays.

La Bolivie et la Chine sont pays en développement et leurs peuples profitent d'une amitié traditionnelle, a indiqué M. Hui lors de sa rencontre avec le président Morales.

Les relations bilatérales entre la Chine et la Bolivie se sont développées rapidement ces dernières années, a ajouté M. Hui.

Il a révélé que les échanges à haut niveau et la confiance mutuelle entre les deux pays avaient été renforcés, et que la coopération et les échanges dans les domaines tels que le commerce, la culture, l'éducation, la santé, la science et la technologie avaient rendu les relations sino-boliviennes plus fructueuses.

De plus, les deux pays se sont coordonnés sur les affaires internationales et régionales afin de protéger leurs intérêts communs, a dit M. Hui.

Au cours de la visite du président Morales en Chine en août, les dirigeants des deux pays ont abouti à un consensus sur la direction du développement des relations bilatérales et sur les secteurs principaux de coopération, qui a ouvert une nouvelle ère des relations entre la Chine et la Bolivie, a rappelé M. Hui.

La Chine attache une grande importance à ses relations avec la Bolivie et le développement de la coopération bilatérale est favorable aux intérêts fondamentaux des deux peuples, a souligné M. Hui.

La Chine veut faire des efforts conjoints avec la Bolivie pour mettre en oeuvre efficacement le consensus conclu par les dirigeants des deux pays, approfondir les échanges à haut niveau, renforcer la confiance mutuelle politique et explorer les possibilités de coopération, a-t-il indiqué.

Pour sa part, le président Morales a présenté sa confiance dans le fait que la visite de M. Hui pourrait aider à renforcer le partenariat bilatéral et promouvoir le développement commun ainsi que la coopération mutuellement avantageuse entre les deux pays.

Il a poursuivi que les deux parties pourraient continuer à élargir leur coopération dans de domaines variés et à enrichir la base de leurs relations bilatérales, en ajoutant que son gouvernement voulait attirer davantage d'investissements chinois.

Le président Morales a également réitéré que la Bolivie adhère résolument à la politique d'une seule Chine.

Après leur rencontre, le président Morales et M. Hui ont participé à la cérémonie de signature d'une série d'accords sur la coopération entre les deux pays dans les domaines de l'économie, de la technologie, de l'agriculture, des finances et des télécommunications.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao encourage les jeunes chinois et indiens à contribuer aux liens bilatéraux
Le 6e forum international des médias en langue chinoise tenu à Chongqing
Les pressions sur la devise chinoise se fondent sur une erreur (COMMENTAIRE)
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?