Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 21.09.2011 08h05
Dai Bingguo : la Chine s'engage à renforcer ses relations avec le Japon

La Chine s'engage à oeuvrer avec le nouveau gouvernement japonais pour renforcer les relations bilatérales, a déclaré mardi le conseiller d'Etat chinois Dai Bingguo, lors de sa rencontre avec le président de la société Japon-Chine, Takeshi Noda.

"Le gouvernement chinois prête une grande importance aux relations sino-japonaises et continue sa politique amicale avec le Japon", a indiqué M. Dai.

''Nous nous engageons à oeuvrer avec le nouveau gouvernement japonais ainsi que tous les départements concernés pour renforcer le dialogue, les échanges et les relations sino-japonaise stratégiques et mutuellement avantageuses de manière saine et régulière sur la base des principes des quatre documents politiques signés par les deux pays", a-t-il ajouté, faisant cette déclaration deux semaines après une conversation téléphonique entre le Premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue japonais Yoshihiko Noda pour discuter des relations bilatérales.

Lors de cette rencontre avec Takeshi Noda qui a duré une heure, Dai Bingguo a également fait l'éloge du rôle actif joué par la Société Japon-Chine dans la promotion des relations entre les deux pays.

Takeshi Noda a déclaré pour sa part que l'année 2012 allait marquer le 40ème anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques nippo-chinoises et que sa société était prête à profiter de cette opportunité pour accélérer les échanges et la coopération entre les deux pays afin de continuer à renforcer leurs relations.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine demande aux Etats-Unis de supprimer les droits spéciaux sur les pneus chinois
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses