Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.09.2011 14h02
Le gouvernement chinois exige une enquête approfondie sur les fuites de pétrole de ConocoPhillips

Le Conseil des Affaires d'Etat, le gouvernement central chinois, a ordonné mercredi aux départements concernés d'ouvrir une enquête approfondie sur les fuites de pétrole de ConocoPhillips et d'infliger des sanctions en accord avec la loi.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a présidé une réunion du gouvernement central et a demandé aux autorités de "déterminer la cause de l'incident, ainsi que les nuisances et les pertes", afin de tenir la compagnie pour responsable et de sauvegarder les intérêts légitimes de ceux qui ont subi des pertes, selon un communiqué publié à l'issue de la réunion.

Deux fuites de pétrole se sont produites le 4 juin et le 17 juin sur le champ pétrolifère Penglai 19-3 dans la baie de Bohai, dans le nord de la Chine. L'équivalent de 3 200 barils de pétrole s'est déversé dans la baie.

En tant qu'unique opératrice du champ Penglai 19-3, le plus grand champ pétrolifère de Chine, ConocoPhillips China (COPC), une filiale du géant pétrolier ConocoPhillips (NYSE: COP), a été tenue responsable de ces fuites.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'engage à accroître sa superficie forestière de 40 millions d'hectares (Hu Jintao)
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience