Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 28.08.2011 09h14
Entretiens entre un haut responsable du PCC et des dirigeants des partis politiques mongols
Zhou Yongkang rencontre Norovyn Altankhuyag, président du Parti démocrate mongol (PD) et premier vice-Premier ministre mongol.

Zhou Yongkang, un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC), en visite en Mongolie, et des dirigeants des partis politique mongols se sont engagés jeudi à continuer à développer les relations de bon voisinage entre la Chine et la Mongolie.

Lors d'une réunion avec Norovyn Altankhuyag, président du Parti démocrate mongol (PD) et premier vice-Premier ministre mongol, M. Zhou, en qualifiant la Mongolie d'important voisin de la Chine dans le nord, a indiqué que les deux pays avaient témoigné des échanges fréquents de haut niveau, renforcé la confiance mutuelle politique, et réalisé des résultats fructueux dans la coopération économique et commerciale.

M. Zhou a également indiqué que les échanges commerciaux bilatéraux se sont rapidement développés ces dernières années.

M. Zhou, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et secrétaire de la Commission des affaires politiques et juridiques du Comité central du PCC, a également ajouté : "depuis l'établissement du partenariat stratégique Chine-Mongolie, l'amitié entre les deux pays est entrée dans une nouvelle ère".

Membre de la coalition au pouvoir de la Mongolie, le PD s'est dévoué à développer l'économie, à améliorer la vie du peuple et à remporter des progrès sociaux, a indiqué M. Zhou, ajoutant que ces efforts avaient fait des contributions non seulement à la Mongolie mais également à la consolidation et au développement des relations de bon voisinage sino-mongoles.

M. Altankhuyag a indiqué de son côté que la Mongolie et la Chine partagent une longue frontière commune et que les économies des deux pays sont largement complémentaires.

Il était une bonne décision d'élever les relations bilatérales à un partenariat stratégique, a dit M. Altankhuyag, ajoutant que le PD cherche à élargir la communication avec le PCC, mieux apprendre une meilleure gouvernance de l'une et de l'autre, à renforcer la coopération économique et commerciale des deux pays et à réaliser des progrès visant à approfondir l'amitié traditionnelle entre les deux peuples.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme