Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 26.08.2011 10h56
Encore la « menace chinoise » ?

Mercredi, le Pentagone a publié son rapport annuel sur l'armée chinoise, intitulé « Développement militaire et de la sécurité impliquant la République Populaire de Chine.

Tout en affirmant que les Etats-Unis sont favorables à une Chine forte, prospère et qui réussit, qui renforce les règles et normes internationales ainsi que la sécurité et la paix, tant sur le plan régional que mondial, le rapport fait aussi état d'inquiétudes au sujet des capacités croissantes de Beijing.

Informant les journalistes sur le rapport, Michael Schiffer, Secrétaire assistant adjoint à la défense pour l'Asie de l'Est, a dit que « le rythme et l'étendue des investissements militaires soutenus de la Chine lui ont permis de se diriger vers des capacités qui sont potentiellement déstabilisantes pour les équilibres militaires régionaux, accroissent les risques de malentendus et d'erreurs de clacul, et pourraient contribuer aux tensions et craintes régionales ».

Mais si nous considérons la situation volatile dans le Pacifique Ouest ces dernières années, ce n'est pas la Chine mais bien les Etats-Unis qui ont fait monter les tensions régionales.

Le rapport soutient qu'en dépit du réchauffement des liens trans-détroit, la Chine accroît avec régularité ses options militaires pour Taiwan.

Mais une nouvelle série de vente d'armes à Taiwan, dont des chasseurs F16 C et F16 D modernes, devrait être finalisée en octobre prochain, en dépit de l'opposition de Beijing.

En insistant sur les inquiétudes du Pentagone au sujet des capacités de l'APL à « dissuader, retarder ou empêcher » une intervention militaire américaine si jamais elle était considérée comme nécessaire, le rapport fournit une excuse pour les ventes d'armes américaines à Taiwan, qui sont évidemment une bonne aubaine pour l'industrie de la défense américaine et les fabricants et ouvriers concernés.

L'élan des contacts militaires entre la Chine et les Etats-Unis a accéléré avec la succession d'échanges de haut niveau qui ont eu lieu cette année, grâce aux efforts conjoints des deux parties, après la visite d'Etat réussie du Président Hu Jintao aux Etats-Unis en janvier dernier.

Mais, comme les Etats-Unis le savent bien, les ventes d'armes américaines à Taiwan sont un sujet des plus sensibles, susceptible d'enrayer les contacts de militaires à militaires entre la Chine et les Etats-Unis. Taiwan est une affaire intérieure chinoise.

La Chine n'est pas une menace pour la paix en Asie, car elle ne poursuivra jamais des buts d'hégémonie ou d'expansion militaire. Elle a réaffirmé solennellement chaque fois que c'était possible qu'elle adhérait sans faillir à une politique de défense défensive par nature.

Dans le but d'assurer un équilibre entre la défense nationale et la croissance économique, la Chine a maintenu ses dépenses de défense à un niveau approprié, avec une augmentation de 12,7%, à 601 milliards de Yuans (91,5 milliards de Dollars US) en 2011. C'est une goutte dans la mer par rapport au budget de la défense américain.

Le Pentagone subit une forte pression pour réduire son budget lors de la prochaine décennie après que les dépenses américaines en matière de défense aient augmenté de manière continuelle lors des treize dernières années.

Il est manifestement dans les intérêts du Pentagone de prétendre que les capacités militaires de la Chine sont une menace quand il négocie un autre gros chèque avec le Congrès.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Accuser des autres de ce qu'on a fait soi même!!! Tout le monde sait que dans le monde act...
Accuser des autres de ce qu'on a fait soi même!!! Tout le monde sait que dans le monde act...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : révision du projet d'amendements du Code de procédure pénale
L'Asie de l'Ouest et l'Afrique du Nord font face à une réorganisation difficile
Encore la « menace chinoise » ?
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?