Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.08.2011 08h42
La Chine qualifie de "sans fondement" les allégations sur sa responsabilité dans la famine en Afrique

Le porte-parole du ministère chinois du Commerce (MCC) a réfuté mercredi les allégations selon lesquelles l'achat de terres par la Chine sur le continent africain aurait contribué à la famine qui ravage la Corne de l'Afrique.

"J'ai visité l'Afrique l'année dernière et cette année. J'ai constaté que les produits céréaliers des projets sino-africains ont été vendus en Afrique pour satisfaire la demande locale. Aucun grain de riz n'a été exporté vers la Chine", a indiqué Shen Danyang, porte-parole du MCC lors d'une conférence de presse.

Il a souligné que les investissements chinois dans les projets agricoles en Afrique visaient à augmenter la capacité de production agricole de ce continent.

Des médias français ont rapporté récemment les déclarations de Günther Nooke, le chargé des affaires africaines du gouvernement allemand, qui affirment que les investissements chinois se concentreraient sur une agriculture pour l'exportation, ce qui peut conduire à "de grands conflits sociaux en Afrique, si de petits paysans perdent leurs terres et leurs moyens de subsistance".

Les ressources naturelles et les conditions climatiques en Afrique favorisent la production agricole, tandis que la Chine dispose de technologies avancées dans l'agriculture et la production céréalière, a expliqué M. Shen.

Le gouvernement chinois s'est engagé à fournir des produits alimentaires d'une valeur de plus de 400 millions de yuans (62,47 millions de dollars) aux pays du nord-est de l'Afrique, où sévit actuellement la sécheresse. La plupart de cette aide alimentaire arrivera en Afrique avant la fin septembre, a fait savoir M. Shen.

"Cette aide comprend du blé, du riz, de la farine et du sucre, aliments dont ces pays ont besoin. De plus, nous envisageons d'accorder des fonds à quatre pays africains via le Programme des Nations unies pour le développement et d'aider Djibouti au forage de puits", a indiqué le porte-parole.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : révision du projet d'amendements du Code de procédure pénale
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes