Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 16.08.2011 08h33
Le porte-avions de retour à Dalian après ses premiers essais sur mer

Le premier porte-avions chinois a terminé hier ses essais en mer et est retourné au port de Dalian, dans la province du Liaoning (nord-est de la Chine), ont rapporté les médias locaux.

Hier vers 10 h 30, le navire qui s'appelait autrefois le Varyag dans le chantier naval de la mer Noire, en Ukraine, a traversé un épais brouillard et est apparu à quelque trois kilomètres à l'est des docks du chantier naval de Dalian. Ce dernier a été commissionné pour moderniser ce géant des mers, selon le quotidien pékinois Mirror Evening News.

Au moins sept remorqueurs ont guidé le vaisseau vers les docks, atteste le journal.

Ce dernier ajoute que l'on pouvait voir des officiers de la marine se promener sur le pont. Le porte-avions a sonné par trois fois sa corne de brume, comme il l'avait fait en partant mercredi.

Sur les docks, plusieurs personnes ont accueilli le retour du vaisseau en allumant des pétards, ainsi que l'on peut voir sur une vidéo postée sur le forum militaire fyjs.cn.

Le bateau, entouré de remorqueurs, s'est amarré au quai à 11 h 30.

La conclusion de ces essais a déclenché une nouvelle vague de liesse de la part des passionnés du milieu militaire sur internet. Ceux-ci ont suivi de près chaque étape du réaménagement du vaisseau, partageant photos et informations sur des sites web spécialisés.

« Je pense que le porte-avions apparaît encore plus puissant après le succès de ces essais », explique l'internaute « feibaoluyang » sur le forum fyjs.com.

« Nous allons arroser cela entre amis, ce soir! »

Quelques passionnés ont indiqué avoir eu l'honneur d'assister au retour de « Mère Varyag », surnom donné au navire par les férus de la marine.

« Voir le drapeau rouge à cinq étoiles, notre drapeau national, flotter au-dessus de cette gigantesque structure m'a empli d'une grande émotion », a déclaré un habitant de Dalian passionné par le milieu militaire.

« Lorsque le navire est apparu, je n'ai pas pu prendre de bonnes photos, car mes mains tremblaient trop. Il n'y avait aucun hélicoptère ou avion sur le pont, mais cela n'a en rien gâté notre joie. »

Sur internet, les débats font rage autour de la date d'entrée en service de cette « plateforme porte-avions » (terme utilisé par les autorités militaires chinoises). Les passionnés aimeraient également savoir si des tests d'atterrissage ont été réalisés lors des cinq jours d'essais.

Les médias avaient auparavant rapporté, en citant des sources militaires anonymes, que le porte-avions devait être remis le 1er août de l'an prochain à la marine de l'Armée populaire de libération (APL). Cette date marquera le 85e anniversaire de l'APL.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Hu Jintao en tournée d'inspection dans la province du Guangdong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale