Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.07.2011 10h24
Paix sur la mer !

L'accord trouvé mercredi entre la Chine et l'Association des Nations de l'Asie du Sud-est (dite ASEAN) sur la Mer de Chine Méridionale témoigne de la volonté et de la sagesse politiques des pays d'Asie de résoudre leurs disputes pacifiquement.

Il a également apaisé les craintes que la Chine et certains pays membres de l'ASEAN, impliqués dans des disputes maritimes territoriales, ne s'affrontent plus encore lorque l'organisation internationale et ses partenaires ont fixé une série de rencontres cette semaine en Indonésie, à Bali.

Des flambées récentes sur le sujet ont tendu les relations entre la Chine et certains pays revendiquants, qui laissaient présager un futur sombre pour la stabilité de ces eaux. Mais ce qui a fait l'objet d'un accord à Bali indique que les pays concernés sont déterminés à mettre de côté leurs différences et à consolider la paix et la coopération.

Dans ce qui a été salué comme de nouvelles directives pour la coopération en Mer de Chine Méridionale, la Chine et l'ASEAN ont trouvé un consensus important sur la mise en oeuvre de la Déclaration sur la Conduite des Parties en Mer de Chine Méridionale de 2002.

Cette déclaration est la base sur laquelle des solutions aux disputes sur la Mer de Chine Méridionale peuvent être trouvées par des moyens pacifiques et diplomatiques. Elle reconnait les négociations bilatérales entre les Etats souverains qui sont directement impliqués.

Ces directives donneront un nouvel élan pour l'application de la déclaration entre les Etats signataires. Elles envoient aussi un fort signal au monde extérieur, celui que les pays de la région sont pleinement capables d'offrir des réponses judicieuses aux défis auxquels ils font face aujourd'hui.

Ce genre de position unifiée est nécessaire, car il y a eu des signes clairs que des forces extérieures développent un certain penchant pour se mêler de ce problème.

Zone dont on estime qu'elle possède de vastes réserves de pétrole et de gaz naturel, la Mer de Chine Méridionale, qui couvre une superficie de 3,5 millions de kilomètres carrés, est aussi considérée comme cruciale pour la stabilité régionale et la navigation mondiale. Avec l'entrée en vigueur de nouvelles directives, la Chine et les membres de l'ASEAN seront à même de s'engager dans davantage de coopération maritime et de faire des cette mer des eaux où règnent l'amitié et la paix.

La décision de choisir la coopération et la paix plutôt que l'affrontement sur le problème de la Mer de Chine Méridionale ouvrira aussi la voie à la coopération sur une vaste série de sujets, par le biais de plateformes bilatérales ou multilatérales. C'est sans aucun doute une excellente chose pour la région, et cela contribuera plus largement à la paix et à la stabilité dans le monde.

Il est dans l'intérêt commun de la Chine et de l'ASEAN de s'assurer que leurs économies et leur commerce continuent à prospérer. A cette fin, ils se doivent de gérer leurs différences d'une faàon appropriée.

La rencontre de Bali entre la Chine et l'ASEAN ne résoudra pas toutes les disputes sur la Mer de Chine Méridionale comme par un coup de baguette magique. Mais il est important que les parties directement impliquées fassent preuve d'un plein esprit de paix et de coopération, afin qu'un élan solide permettant de résoudre ce problème soit créé.

Il est aussi essentiel que les parties impliquées s'abstiennent de toute action irresponsable. Faute de quoi tout ce qui a déjà été obtenu pourrait facilement être dilapidé.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine compte 485 millions d'internautes et comment utiliser ces ressources ?
Le vice-président chinois rencontre de hauts officiers de l'armée, de la police armée et des forces de police au Tibet
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux