Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.07.2011 07h52
Chine: l'enregistrement des organisations non gouvernementales caritatives sera simplifié

L'enregistrement des organisations caritatives non gouvernementales (ONG) auprès des gouvernements municipaux chinois sera simplifié grâce à l'entrée en vigueur de nouveaux règlements, a annoncé mercredi un responsable du ministère chinois des Affaires civiles.

Les organisations non gouvernementales caritatives et de bien-être social à Beijing, dans la province de l'Anhui (est) et la ville de Shenzhen (sud) pourront s'enregistrer directement auprès des bureaux des Affaires civiles, a précisé le responsable.

Les règlements actuels concernant l'enregistrement des organisations non gouvernementales stipulent que les groupes sociaux, les fondations et les organisations à but non-lucratif doivent recevoir l'autorisation des départements gouvernementaux ou des institutions publiques concernées avant de s'enregistrer auprès des bureaux des Affaires civiles.

Cependant, le responsable a reconnu qu'il était parfois difficile pour les organisations non gouvernementales caritatives de trouver les superviseurs appropriés, car certaines de leurs opérations recoupent plusieurs secteurs.

Le ministre des Affaires civiles Li Liguo a indiqué en mars que le gouvernement devait "cultiver avec soins" les remarquables organisations philanthropiques, afin de réduire la pauvreté et autres problèmes sociaux.

Les ONG se sont développées rapidement en Chine ces dernières années, surtout après le séisme dévastateur de 2008 à Wenchuan. Cependant, ces organisations se plaignent depuis longtemps de la difficulté de s'enregistrer.

La One Fondation, créée par la star hongkongaise Jet Li, a mis un terme à sa coopération avec la Société nationale de la Croix-rouge de Chine et annoncé l'établissement d'une fondation de collecte de fonds publics indépendante au mois de janvier dans la ville de Shenzhen.

Il s'agit du premier cas, où une fondation non gouvernementale affiliée à une organisation gérée par le gouvernement a réussi à être transformée en une organisation de collecte de fonds publics. Les autorités de Shenzhen ont directement approuvé la relocalisation de la One Fondation, sans avoir à obtenir l'autorisation du superviseur.

La One Foundation était à l'origine supervisée par la Société nationale de la Croix-rouge de Chine, qui supervise également 40 autres organisations similaires. Jet Li s'était plaint que sa fondation avait peu d'influence sur les prises de décisions concernant l'usage des fonds collectés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo appelle à l'application complète de la Loi sur les contrats de travail
La Chine demande le retrait immédiat des bateaux de pêche japonais des eaux des îles de Diaoyu
A la recherche des raisons expliquant le succès du PCC
Pas de conditions politiques préalables pour l'aide de la Chine à l'Afrique
Le "phénomène du PCC" enrichit l'histoire humaine (COMMENTAIRE)