Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.05.2011 08h11
Chine : Chen Zhili rend visite à des enfants dont les parents travaillent loin avant la Journée de l'Enfance

La conseillère d'Etat chinoise Chen Zhili a rendu visite à des enfants vivant dans des villages et dont les parents travaillent en ville, avant la Journée internationale de l'Enfance, dans la province centrale du Henan.

Mme Chen a visité le Centre de récréation provincial pour les femmes et les enfants dans la ville de Zhengzhou, la capitale du Henan, où elle a parlé avec ces enfants "laissés derrière" mais aussi avec des infirmières et des enseignants, afin d'exprimer ses voeux pour cette fête de l'enfance, qui tombe le 1er juin.

"Le Parti [communiste chinois] et le gouvernement se préoccupent de vous et ont pris des mesures pour améliorer votre environnement de vie et d'étude ", a expliqué Mme Chen.

Elle a appelé ces enfants à étudier assidûment et à devenir des personnes compétentes en grandissant, afin de répondre aux attentes de ceux qui prennent soin d'eux.

"C'est la responsabilité de toute la société d'accorder plus de soin et d'amour à ces enfants laissés derrière et de les aider à grandir dans la joie et en bonne santé", a-t-elle insisté.

Selon les statistiques officielles, 242 millions d'agriculteurs travaillent maintenant dans les villes, laissant 58 millions d'enfants dans leurs foyers ruraux. Nombre de ces enfants vivent avec leurs grands-parents.

Le problème des enfants "laissés derrière" a attiré considérablement l'attention du public, car ces enfants sont parfois sujets à des problèmes à l'école et à des troubles psychologiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)