Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.03.2011 08h01
Un total de 35 860 ressortissants chinois en Libye sont rentrés en Chine (ministère)

Un total de 35 860 ressortissants chinois évacués de la Libye sont rentrés en Chine, a annoncé samedi soir le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué.

L'avion charter de Shanghai Airlines FM608 a atterri à l'Aéroport international Hongqiao de Shanghai samedi à 23h15, avec à son bord un dernier groupe de 149 évacués, qui avait été transférés auparavant à Malte.

Du 22 février au 5 mars, le gouvernement chinois a organisé une évacuation de ses ressortissants à l'étranger par des voies aériennes, routières et maritimes, la plus large opération du genre à l'étranger depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949. Celle-ci avait nécessité 91 vols en avions charters domestiques, 12 vols en avions militaires, cinq avions-cargo, une frégate et 35 vols en avions affrétés, 11 voyages opérés par des avions de transport de passagers étrangers et une centaine de voyages en bus.

Le gouvernement chinois a également envoyé trois groupes de travail de niveau départemental à Tripoli, la capitale libyenne, dans les zones frontalières entre la Libye et la Tunisie, dans les villes libyennes de Benghazi (est) et de Misratah (centre), et dans la ville de Sebha (sud) pour aider les opérations d'évacuation, selon le ministère.

Tous les Chinois en Libye souhaitant revenir en Chine et dont le lieu de séjour était connu du ministère chinois des Affaires étrangères, ont été évacués du pays africain et rapatriés en Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine dévoile son plan de développement quinquennal lors de la session annuelle de l'APN
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence