Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.03.2011 09h19
La Chine s'oppose à l'intervention des forces étrangères au Moyen-Orient : porte-parole

La Chine s'oppose à l'intervention des forces étrangères dans les troubles au Moyen-Orient et exige que les missions pertinentes soient dirigées par l'Organisation des Nations unies, a indiqué samedi Zhao Qizheng, le porte-parole de l'organe consultatif suprême dont la session annuelle se tient actuellement à Beijing.

L'apparition de tels troubles en Chine est "absurde et irréaliste", a t-il déclaré.

Cette situation ne peut exister en Chine, a ajouté M. Zhao, ancien directeur du Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat, le gouvernement chinois.

Il s'est ainsi exprimé lors d'une conférence de presse pour la 4e session du 11e Comité nationale de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

M. Zhao a indiqué le mois dernier à un groupe de journalistes étrangers que de nombreux problèmes en Chine, tels que l'écart des revenus et les disparités régionales, étaient apparus avec le processus de développement rapide de l'économie. Toutefois, le Parti communiste et le gouvernement chinois tentent de les résoudre.

Source: xinhua

Commentaire
Les USA, mais aussi certaines petites puissances comme l"Italie ou la France ne souha...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
La Chine dévoile son plan de développement quinquennal lors de la session annuelle de l'APN
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux