Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 28.02.2011 13h12
Plus de 20 000 ressortissants chinois rapatriés de Libye

D'après un bilan daté du dimanche 27 février, plus de 20 000 ressortissants chinois ont été évacués de Libye, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Parmi eux, environ 1 400 personnes sont retournées en Chine, tandis que 3 400 autres sont en route vers un pays tiers, a précisé un communiqué du ministère.

Actuellement, 15 200 Chinois sont installés temporairement dans des pays tiers, soit 7 200 sur l'île de Crète (Grèce), 2 100 à Malte, 5 900 sur l'île de Djerba (Tunisie).

Comme un grand nombre de ressortissants chinois ont été évacués de Libye dans des pays voisins tels que l'Egypte et la Tunisie, la Chine a exprimé dimanche sa gratitude et ses remerciement pour les soutiens aux évacuations, a indiqué Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Des vols charters, mobilisés par le gouvernement chinois, vont rapatrier les évacués. Les autorités de l'aviation du pays ont décidé samedi de dépêcher, dans les deux semaines à venir, 15 avions par jour, afin de transporter ces ressortissants bloqués.

Le communiqué a également fait savoir que l'ambassade de Chine en Grèce allait aussi louer des vols charters pour les rapatriement de l'île de Crète.

"Presque tous les ressortissants chinois ont été évacués de l'est de la Libye, la région autour de Benghazi", a-t-il indiqué.

En plus, le ministère des A.E., d'autres départements du gouvernement chinois et des entreprises chinoises travaillent ensemble pour évacuer des ressortissants des autres régions de la Libye, a-t-il ajouté.

Le Centre de protection consulaire du ministère des A.E. gère les demandes d'aides des Chinois en Libye qui en ont besoin.

Une fois que les demandes affichées sur les microblogs (des sites Internet sociaux de messages comme Tweeter) sont notées, le personnel de l'Ambassade de Chine va contacter des ambassades locales et des consulats pour confirmation

Des dizaines de milliers de Chinois travaillaient ou vivaient en Libye, quand des émeutes massives ont éclaté en février. La majorité de ces ressortissants sont employés par des entreprises chinoises installées en Libye.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les personnes de plus de 80 ans toucheront une allocation
Chine : Jia Qinglin insiste sur la stabilité au Tibet
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence