Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.12.2010 11h19
Chine : un ancien responsable d'un district de Beijing poursuivi pour corruption

Un ancien responsable d'un district de Beijing a été accusé de trois crimes : corruption, avoir accepté des pots-de-vin, et le détournement de fonds publics, a annoncé mercredi un tribunal de Beijing.

Le procureur public, qui poursuit Yan Yongxi, l'ancien vice-chef du gouvernement du district de Mentougou, dans l'ouest de Beijing, pour ces trois accusations de crime, a déposé l'acte d'accusation contre Yan au Tribunal populaire intermédiaire No.1 de Beijing.

La date exacte du procès sera annoncée cependant plus tard.

Selon le procureur, entre le deuxième semestre 2006 et avril 2008, Yan Yongxi avait profité de ses postes, en tant que le vice-chef du gouvernement du district de Mentougou et que chef d'un groupe de direction pour le relogement dans le cadre de projets importants dans la zone Xincheng de Mentougou. Il a collaboré avec d'autres individus dans trois affaires distinctes d'acquisition de terrain et a contrefait des accord de compensation de relogement pour un préjudice pour le gouvernement estimé à environ 5,8 millions de yuans (875 800 dollars).

Entre octobre 2003 et juillet 2007, Yan Yongxi -qui était membre du comité permanent du Comité du PCC pour le district de Mentougou, et secrétaire du Parti du bourg Yongding du district- a accepté des pots-de-vin d'une valeur totale de 6,8 millions de yuans en échange de faveurs au bénéfice de ceux qui l'ont corrompu.

Il est également accusé d'avoir détourné 30 millions de yuans de fonds publics et de les avoir prêté à une compagnie en avril 2006.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher