Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 29.12.2010 08h09
Chine : la lutte contre la corruption reste une tâche ardue

La lutte contre la corruption fait toujours face à des grands défis, et les autorités ont demandé de réaliser de nouveaux progrès vers une gouvernance propre, afin de célébrer le 90e anniversaire de l'établissement du Parti communiste chinois (PCC).

Selon un communiqué publié mardi par le Bureau politique du Comité central (CC) du PCC, la direction centrale du pays a auditionné un rapport sur la lutte contre la corruption et la promotion d'une gouvernance propre lors d'une réunion présidée par le président chinois Hu Jintao, qui est également secrétaire général du CC du PCC.

Malgré des réalisations remarquables dans la promotion d'une gouvernance propre cette année, la lutte contre la corruption fait toujours face à des défis sévères, et reste une tâche ardue, indique le communiqué publié à l'issue de la réunion.

Les comités du PCC aux différents échelons, ainsi que les gouvernements et les autorités en charge de la discipline à tous les niveaux doivent se concentrer à la fois sur les symptômes et sur les causes profondes de la corruption l'année prochaine et utiliser à la fois les sanctions et la prévention, en insistant particulièrement sur cette dernière.

Davantage d'efforts sont demandés pour éduquer et superviser les cadres du Parti.

Le communiqué appelle également à des mesures résolues pour mettre un terme aux pratiques néfastes aux intérêts publics, et à mener une campagne contre les infractions à la discipline et aux lois.

Le Bureau politique a de plus insisté sur l'approfondissement des campagnes spéciales de lutte contre la corruption dans l'industrie immobilière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher