Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.12.2010 08h10
La Chine s'oppose à la commémoration par le Japon de l'occupation des îles Diaoyu

La Chine a vivement critiqué la commémoration par une ville japonaise de l'occupation "furtive" des îles Diaoyu par le Japon, il y a plus d'un siècle, déclarant que toute manoeuvre pour enfreindre sa souveraineté territoriale est vaine.

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Jiang Yu a fait ces commentaires suite à la décision vendredi par l'assemblée municipale d'Ishigaki dans la préfecture d'Okinawa au Japon, de commémorer le 14 janvier. Ce jour marque la "colonisation" japonaise des îles Diaoyu, sous le nom de Senkaku en japonais.

"Le 14 janvier 1895, le Japon a furtivement occupé le territoire chinois des îles Diaoyu. Une soit-disant "colonisation" de cette nature n'est pas très élégante, a affirmé Mme Jiang.

La Chine possède une souveraineté indiscutable sur les îles Diaoyu, qui font partie intégrante de son territoire depuis l'antiquité.

Les actions récentes du Japon sur les îles Diaoyu ont provoqué les tensions dans les relations sino-japonaises.

En septembre, le Japon a saisi un bateau de pêche chinois et son équipage au large des îles Diaoyu. Il a renvoyé les pêcheurs et le chalutier suite à des protestations diplomatiques fortes et répétées de la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo