Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.12.2010 13h04
La Chine et la Mongolie cherchent à renforcer leur coopération en matière d'application de la loi

La Chine et le Mongolie ont convenu mardi de renforcer leur coopération en matière d'application de la loi afin de sauvegarder la sécurité dans les zones frontalières.

Cet engagement a été fait à l'issue d'une rencontre entre le conseiller d'Etat chinois Meng Jianzhu et le secrétaire général du Conseil national de la sécurité de Mongolie, Tsagaandari Enkhtuvshin.

La coopération sino-mongole en matière d'application de la loi et de sécurité est une composante essentielle des relations politiques entre les deux pays, a estimé Meng.

Il a salué le développement stable des relations sino-mongoles au cours des dernières années. Selon lui, la Chine attache de l'importance à ses relations avec la Mongolie, et au développement des liens avec son voisin du nord.

Meng, également ministre chinois de la Sécurité publique, a apprécié la collaboration entre son ministère et le Conseil national de sécurité de Mongolie.

Il a ajouté que les forces de l'ordre des deux pays avaient mené une coopération étroite et joué un rôle important dans la lutte contre les crimes transnationaux et dans la sauvegarde de la paix et de la stabilité ainsi que dans le développement économique des régions frontalières.

La Chine continuera à élargir la coopération avec la Mongolie dans les domaines de l'application de la loi et de la sécurité, s'est engagé Meng.

Enkhtuvshin a indiqué de son côté que le gouvernement mongol attache une grande importance au développement des relations avec la Chine. Il a promis d'élargir la coopération avec la Chine en matières d'application de la loi et de sécurité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible