Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.12.2010 09h46
La visite de deux membres d'une assemblée locale japonaise sur un îlot des îles Diaoyu porte atteinte à la souveraineté de la Chine

La Chine a protesté contre le débarquement de deux membres d'une assemblée locale du Japon sur un îlot des îles Diaoyu, déclarant que cette initiative a porté une atteinte sévère à la souveraineté territoriale de la Chine.

"Les îles Diaoyu et les îlots voisins font partie intégrante du territoire chinois depuis des anciens temps," a réaffirmé, vendredi soir, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu.

Selon certaines sources, deux membres de l'assemblée municipale d'Ishigaki dans la préfecture d'Okinawa au Japon ont débarqué sur un îlot des îles Diaoyu et y sont restés un moment vendredi matin.

Jiang Yu a ajouté que la Chine avait manifesté des protestations solennelles et exprimé son opposition ferme à la partie japonaise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)