Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.12.2010 08h05
La Chine appelle les gouvernements concernés à soutenir la reprise urgente des pourparlers à six

La Chine a réitéré mardi 7 décembre l'importance et l'urgence de la reprise des pourparlers à six sur le problème nucléaire de la Péninsule coréenne, tout en appelant les parties concernées à soutenir la proposition chinoise sur les consultations urgentes entre les négociateurs en chef.

"L'évolution de la situation sur la Péninsule coréenne fait la preuve de l'importance et de l'urgence de la réouverture des pourparlers à six", a indiqué la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Jiang Yu lors d'un point de presse.

Le mois dernier, la Chine a suggéré d'organiser en décembre des consultations urgentes entre les négociateurs en chef des six pays, à savoir la Chine, la Russie, les Etats-Unis, le Japon, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et la République de Corée, compte tenu de la tension accrue sur la péninsule.

"Une fois les parties recommencent leurs négociations, on trouvera toujours une solution pour traiter l'affaire, a-t-elle dit avec optimisme.

Depuis un affrontement militaire le 23 novembre, les relations restent très tendues entre la RPDC et la République de Corée.

Lundi, lors d'une conversation téléphonique avec le président américain Barack Obama, le président Hu Jintao a appelé à une attitude retenue et une réponse rationnelle de toutes les parties, afin d'éviter une détérioration de la situation sécuritaire fragile dans la Péninsule coréenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo