Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.12.2010 08h07
La Chine souhaite une résolution des disputes de l'élection en Côte d'Ivoire

La Chine souhaite que les parties impliquées en Côte d'Ivoire puissent résoudre les disputes de l'élection à travers des procédures légales et des dialogues politiques, a déclaré lundi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères .

"(La Chine) souhaite que les parties impliquées en Côte d'Ivoire puissent mettre les intérêts nationaux et ceux de son peuple au premier plan, rester calmes et modérées, et résoudre les disputes à travers des procédures légales et des dialogues politiques, dans le but de maintenir la stabilité nationale et la solidarité," a annoncé la porte-parole Jiang Yu lors d'une conférence de presse à Beijing.

Elle a également noté que la Chine allait soutenir les efforts déployés par l'Union africaine et d'autres pays africains pour aboutir à une médiation.

Des opposants au président sortant Laurent Gbagbo ont déclaré dimanche qu'ils avaient formé un nouveau gouvernement pour le pays, avec à sa tête le Premier ministre sortant Guillaume Soro, ont rapporté les médias.

Le président sortant M. Gbagbo a été désigné, par le Conseil constitutionel, comme vainqueur de l'élection présidentielle, la semaine dernière.

Cependant la commission électorale du pays avait annoncé plus tôt que l'ancien Premier ministre, candidat à la présidentielle, Alasssane Ouattara, avait gagné l'élection avec 54,1% des votes contre 45,9 % pour son concurrent M. Gbagbo.

Les Nations unies, l'Union africaine, la France et les Etats-Unis ont félicité M. Ouattara, le reconnaîssant officiellement comme président élu de la Côte d'Ivoire. L'Union africaine a envoyé l'ancien président de l'Afrique du sud, Thambo Mbeki, pour résoudre la crise politique en Côte d'Ivoire.

"La Chine a gardé un oeil sur la situation en Côte d'Ivoire après l'élection", a indiqué Mme Jiang, en ajoutant que la Chine va maintenir son principe de non-ingérence et de respect de la souveraineté nationale de la Côte d'Ivoire.

Source: xinhua

Commentaire
Il faut etre raisonnable tres cher; Laurent gbagbo est attaque depuis 2002; il a accepte t...
Laurent Gbagbo n'est pas une personne credible. Il ne negocie que lorsque l'accord lui fav...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible