Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.12.2010 08h12
La Chine appelle à la reprise du dialogue et des négociations sur la situation dans la péninsule coréenne

La Chine a appelé mardi à une reprise du dialogue et des négociations face à la montée des tensions dans la péninsule coréenne.


"Dans le contexte actuel, il est impératif et important de retourner au dialogue et aux négociations le plus vite possible," a déclaré Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.


La Chine espère que toutes les parties concernées vont s'efforcer d'apaiser leurs inquiétudes mutuelles dans le cadre des pourparlers à six, et qu'elles vont maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne, a fait savoir M. Hong.


Les pourparlers à 6 comprennent la Chine, la République populaire démocratique de Corée (RPDC), les Etats-Unis (EU), la République de Corée (RC), la Russie et le Japon.


M. Hong a fait ces remarques au troisième jour des manoeuvres navales conjointes RC-EU à l'ouest de la péninsule divisée, après l'échange de tirs d'artillerie mardi dernier entre la RC et la RPDC.


La Chine a proposé samedi des consultations urgentes entre les dirigeants des délégations des pourparlers à six qui auront lieu début décembre.


"Le point de départ de la proposition chinoise pour ces consultations urgentes est de réduire les tensions sur la péninsule coréenne et d'offrir une plate-forme d'engagements et de dialogues," a remarqué M. Hong


"Nous croyons que toutes les parties concernées vont considérer sérieusement la proposition de la Chine et y répondre de manière volontaire," a ajouté M. Hong.


Selon Hong Lei, Akitaka Saiki, le responsable de la délégation japonaise pour les pourparlers à six, va arriver mardi en Chine. Il va rencontrer Wu Dawei, le représentant spécial chinois pour les affaires de la péninsule coréenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo