100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 04.11.2010 07h49
La Chine déterminée à avancer sur la voie du développement pacifique (Hu Jintao)

La Chine, déterminée à "avancer sur la voie de développement pacifique et à poursuivre sa stratégie d'ouverture de bénéfice mutuel et de gagnant-gagnant", continuera à développer une coopération amicale avec tous les pays du monde pour contribuer à l'avènement d'un "monde harmonieux de paix durable et de prospérité commune", a déclaré le président chinois Hu Jintao, à la veille des visites en France et au Portugal.

"Ce choix stratégique fait par le gouvernement et le peuple chinois s'appuie sur la réalité chinoise, correspond au courant de notre époque et témoigne de la cohérence des politiques intérieure et extérieure de Chine", a affirmé le président chinois avant d'entamer des visites d'Etat en France et au Portugal prévues du 4 au 7 novembre, dans des interviews écrites respectivement accordées au quotidien français Le Figaro et à l'agence de presse portugaise Lusa.

"Nous respectons le droit de chaque peuple de choisir librement sa voie de développement et refusons de nous ingérer dans les affaires intérieures des autres pays ou de leur imposer notre volonté. Nous oeuvrons au règlement pacifique des conflits internationaux, poursuivons une politique de défense nationale purement défensive et ne prétendons jamais à l'hégémonie ni à l'expansion", a indiqué le président Hu.

"Le développement de la Chine, composante importante du processus de développement de la société humaine, représente une grande opportunité aussi bien pour la France, le Portugal, que pour toute l'Europe", a-t-il noté.

Evoquant la construction de l'ordre international au 21e siècle, le président Hu a indiqué : "Nous entrons bientôt dans la deuxième décennie du 21e siècle, et plus que jamais, les peuples du monde partagent un même destin. Les différents pays doivent travailler, avec une large ouverture d'esprit et une haute vision stratégique, à l'instauration d'un nouveau type de relations interétatiques, marqué par le respect et la confiance mutuels sur le plan politique ainsi que le bénéfice réciproque et la complémentarité sur le plan économique, de sorte à promouvoir la multipolarisation du monde et la démocratisation des relations internationales".

"Nous sommes d'avis que chaque pays doit faire sien le concept de gagnant-gagant, combiner les intérêts de son peuple avec ceux des autres, s'inspirer des expériences réussies d'autres pays et développer la coopération avec une attitude plus ouverte", a indiqué M. Hu, en continuant : "Nous estimons que les pays du monde doivent coexister en harmonie, s'en tenir au nouveau concept de sécurité, caractérisé par la confiance mutuelle, l'avantage réciproque, l'égalité et la coopération, et régler leurs différends aux moyens pacifiques, afin de préserver la paix et la stabilité dans le monde".

"La communauté internationale, les pays développés en particulier, doivent accroître au plus tôt les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Il importe d'intensifier le dialogue et la coopération entre les pays en développement et les pays développés, de renforcer la représentation des pays en développement dans les mécanismes de gouvernance mondiale et d'instaurer un nouveau partenariat planétaire de développement", a-t-il ajouté.

"Je suis sûr qu'avec les efforts communs de toute la communauté internationale, le 21e siècle deviendra un siècle de paix, de développement et de coopération", a souligné M. Hu.
La tournée du président chinois en France et au Portugal

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois rencontre des officiers, appréciant leur travail en matière d'armement
Opération d'essais de l'oléoduc entre la Chine et la Russie
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple
L'adoption du projet de loi sur la retraite en France a une grande importance pour l'Europe
Qui est vraiment Liu Xiaobo ?
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans