100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.10.2010 09h46
Les patrouilles en mission à proximité des îles Diaoyu sont conformes à la loi et aux besoins de la Chine (porte-parole)

La Chine a déclaré jeudi que le déploiement de ses forces de l'ordre encadrant la pêche vers les eaux au large des îles Diaoyu était conforme à sa loi et à ses besoins.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Ma Zhaoxu a fait cette déclaration en réponse à une question sur la mobilisation de patrouilleurs chinois dans les eaux à proximité des îles Diaoyu en mer de Chine orientale.

"Les eaux au large des îles Diaoyu sont traditionnellement des zones de pêche chinoises", a-t-il réaffirmé.

"Nous avons déployé des bateaux des forces de l'ordre encadrant la pêche pour protéger nos pêcheurs depuis toujours, dans le respect de la loi et des règlements chinois", a précisé Ma Zhaoxu.

Ces navires patrouillent près des îles Diaoyu depuis la collision entre un chalutier chinois et deux patrouilleurs japonais, le 7 septembre.

Le Japon avait saisi le chalutier et son équipage, et placé en détention le capitaine.

La Chine a décidé de suspendre les échanges bilatéraux au niveau provincial et au niveau ministériel ou supérieur, ainsi que les contacts avec le Japon à propos de l'élargissement des droits de vols entre les deux pays, en réaction à la décision du Japon de maintenir la détention du capitaine.

Mardi, le porte-parole chinois a demandé au Japon de prendre des mesures tangibles afin de réparer les relations sino-japonaises, tout en rejetant le commentaire du ministre japonais des Affaires étrangères Seiji Maehara, selon lequel les réactions chinoises étaient "hystériques".

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue japonais Naoto Kan doivent assister à une série de réunions avec les dirigeants des nations de l'Asie de l'est à Hanoi au Vietnam, fin octobre.

Lors d'une rencontre informelle à Bruxelles au début du mois, Wen Jiabao a déclaré à Kan que les îles Diaoyu faisaient partie intégrante du territoire chinois. Les deux dirigeants ont convenus de développer les échanges entre les deux populations et les communications intergouvernementales, ainsi que d'organiser une réunion au sommet au moment opportun.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine