100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.10.2010 13h04
La Chine s'interroge sur "les intentions véritables" derrière la remise du prix Nobel de la Paix 2010 à Liu Xiaobo

La Chine s'interroge sur "les intentions véritables" de ceux qui ont décerné le prix Nobel de la Paix 2010 à Liu Xiaobo, les accusant de manquer de respect envers le système judiciaire chinois.

"Le Comité Nobel norvégien, en remettant le Prix Nobel de la Paix à une personne condamnée en Chine, n'a montré aucun respect vis-à-vis du système judiciaire chinois", a déclaré Ma Zhaoxu, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point de presse à Beijing.

Il a de plus déclaré que des politiciens de certains pays ont instrumentalisé ce prix pour attaquer la Chine.

"C'est non seulement un manque de respect envers le système judiciaire de la Chine, mais cela soulève aussi de grandes interrogations quant à leurs véritables intentions ".

Liu Xiaobo a été condamné à 11 ans de prison le 25 décembre 2009 pour agitation visant à subvertir le gouvernement.

La Chine a réalisé des développements remarquables depuis le début de réforme et de l'ouverture, y compris dans le domaine des droits de l'homme, a affirmé le porte-parole. Avant d'ajouter: "C'est un fait largement reconnu par la communauté internationale".

"Si des personnes essaient de changer le système politique de la Chine de cette matière et de stopper le peuple chinois dans son élan, ils font de toute évidence une erreur", a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine