100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.10.2010 09h21
La Chine et la Mongolie vont construire ensemble une autoroute pour le transport du charbon

La Chine et la Mongolie envisagent de construire ensemble une nouvelle autoroute reliant les deux pays, avec un investissement total de 2,51 milliards de yuans (environ 375 millions de dollars), ont annoncé mardi les autorités de la région autonome de Mongolie intérieure.

Cette autoroute devrait mesurer 245 kilomètres de long et parcourir la province d' Omnogovi Aymag (sud-ouest de la Mongolie) jusqu'à Ganqimaodu, bourg frontalier de la région autonome de Mongolie intérieure, a indiqué un responsable du gouvernement local.

Deux compagnies, l'une chinoise l'autre mongole, s'apprêtent à établir une coentreprise, qui se chargera de la construction de l'autoroute. La compagnie mongole possédera 51% de la coentreprise alors que la partie chinoise 49%.

La construction de l'autoroute devrait prendre deux ans.

Ce projet a été remis respectivement aux autorités des deux pays, a indiqué le responsable.

Cette autoroute a pour but d'améliorer le transport du charbon entre les deux pays, et de promouvoir le développement économique entre la Chine et la Mongolie, a-t-il ajouté.

Le commerce entre la région autonome de Mongolie intérieure de Chine et la Mongolie a atteint 5,33 milliards de dollars pendant les huit premiers mois de l'année, soit une forte hausse de 33,5% en glissement annuel. Jusqu'au 22 septembre, quelque 5,24 millions de tonnes de charbon ont été transportées vers la Chine via Ganqimaodu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Départ d'un conseiller d'Etat chinois pour la Russie afin d'assister à une conférence internationale sur la sécurité
La Chine et la Grèce désirent approfondir leur partenariat stratégique
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?