100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 03.10.2010 09h06
La Chine appelle le Japon à déployer des efforts concrets pour maintenir les relations bilatérales (porte-parole)

La Chine a appelé vendredi le Japon à déployer des efforts concrets afin de maintenir les relations entre les deux pays, a déclaré Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

M. Ma a tenu ces propos en réponse à un discours prononcé vendredi par le Premier ministre japonais Naoto Kan, qui a réaffirmé la revendication territoriale du Japon sur les îles Diaoyu.

Les îles Diaoyu et ses îlots adjacents font partie du territoire chinois depuis des temps anciens, a déclaré Ma Zhaoxu.

Le Japon avait illégalement détenu plusieurs pêcheurs chinois et leur chalutier au large des îles Diaoyu et insisté pour initier une soi-disant "procédure juridique domestique". Des tels actes étaient "absurdes, illégaux et non valides," a estimé le porte-parole chinois.

Voisine du Japon, la Chine attache toujours une grande importance au développement des relations bilatérales, a-t-il poursuivi.

"Je souhaite que le Japon travaille avec la Chine pour maintenir conjointement les relations entre les deux pays," a-t-il martelé.

Dans un discours prononcé vendredi à l'occasion de l'ouverture d'une session extraordinaire de la Diète (le Parlement japonais), Naoto Kan a déclaré que les relations amicales nippo-chinoises sont primordiales non seulement pour les deux pays, mais aussi pour la paix et la stabilité en Asie-Pacifique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le gouvernement chinois fête le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?