100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.09.2010 16h16
Le développement de l'Afrique ne peut pas être séparé des facteurs chinois

« Le développement de l'Afrique ne peut pas être séparé des facteurs chinois : le commerce, l'investissement et l'aide chinois. Ce sont également des raisons importantes pour maintenir le bon développement des relations entre l'Afrique et la Chine», a dit Jean Ping, président de l'Union africaine, au correspondant de cri online.

M. Jean Ping a expliqué, disant que les marchandises chinoises de qualité et à bon marché sont très demandées en Afrique. Les exportations africaines de matières premières vers la Chine sont elles aussi bénéfiques pour les deux parties : d'une part, la Chine a un besoin croissant de matières premières dans son développement rapide de l'économie, de l'autre part, la hausse des prix de matières premières a une signification positive pour promouvoir le développement en Afrique. Dans le domaine de l'investissement, l'Afrique a besoin d'investissement. En renforçant ses investissements et son aide aux pays d'Afrique, la Chine aide à construire des routes, des hôpitaux et d'autres ouvrages d'infrastructure dans les pays d'Afrique, apportant des contributions réelles au développement de l'Afrique. On peut dire que le développement africain ne peut pas être séparé de la Chine.

En ce qui concerne l'élargissement des exportations africaines vers la Chine, Jean Ping a dit que de même que les pays développés, l'Afrique a également besoin d'entrer sur l'immense marché chinois, ceci pour répondre à ses propres besoins de développement économique. Le président de l'Union africaine a hautement apprécié la politique chinoise annoncée cette année pour exempter certains pays africains sous-développés des droits à l'importation pour leurs marchandises. « Cette politique aidera à accroître les exportations africaines vers la Chine », a-t-il commenté.

Jean Ping a dit qu'il y a deux modes de coopération avec les pays africains : les relations de coopération bilatérale avec les différents pays africains et les relations de coopération multilatérale avec l'Afrique dans son ensemble, concrètement avec l'Union africaine. A l'heure actuelle, l'Union africaine a obtenu des résultats rapides dans le règlement des problèmes touchant à l'intégration régionale, tels que le problème du commerce et des mesures à adopter, face aux changements climatiques.

Jean Ping a encore parlé des succès des Jeux olympiques de Beijing en 2008 et de l'Exposition universelle de Shanghai. « L'Exposition universelle de Shanghai est non seulement un grand événement pour la Chine, mais aussi une très bonne chose pour l'Afrique, car à travers sa participation à cette Exposition, l'Afrique sera mieux connue »


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine-France : Rencontre entre Wu Bangguo et Alain Juppé
Chine : lancement réussi du satellite de communication "SinoSat-6"
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?