Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.09.2010 13h20
La Chine espère que les pays concernés reprennent les pourparlers à six sur la péninsule coréenne

La Chine a affirmé mardi par le biais de la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, qu'elle espérait que les participants des pourparlers à six sur la question nucléaire dans la péninsule coréenne travaillent ensemble pour redémarrer les négociations.

Jiang Yu a également précisé lors de la conférence de presse régulière du ministère que Wu Dawei, le représentant spécial de la Chine pour les affaires de la péninsule coréenne, visitait actuellement la Russie. La mission de celui-ci est d'écouter les opinions et réserves de toutes les parties concernées sur la situation et les pourparlers à six.

"Toutes les parties conviennent que l'avancée continue des pourparlers à 6 et le maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule sont dans leur intérêt commun" a affirmé la porte-parole. Celle-ci a par ailleurs ajouté que tout les protagonistes avaient convenu de continuer à communiquer et à se concerter sur les difficultés.

Avant de partir pour la Russie, Wu Dawei a visité la République populaire démocratique de Corée (RPDC), la république de Corée, le Japon et les Etats-Unis.

Les pourparlers à six impliquent la Chine, la RPDC, les Etats-Unis, la République de Corée, la Fédération de Russie et le Japon.

Ils ont démarré en 2003 mais ont été interrompus en avril 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo