100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 02.09.2010 11h16
Pour la Vice ministre chinoise des affaires étrangères, l'Europe doit comprendre la Chine de manière complète et définir objectivement sa politique envers elle

Lors du dialogue stratégique sino-européen à Guiyang, la vice ministre chinoise des affaires étrangères Fu Ying a accordé un entretien aux médias. D'après ce qu'elle a dit, l'Europe ne connaît pas totalement la Chine. A part le côté développé, on encourage les visiteurs européens à aller dans l'ouest de la Chine pour y découvrir son autre côté. Cela les aidera à mieux connaître la Chine pour qu'ils puissent définir objectivement et raisonnablement leur politique envers la Chine.

A considérer les relations sino-européennes, tous les milieux de l'Europe ne connaissent pas vraiment la Chine et ne savent pas ce à quoi les Chinois prêtent attention. "Nous pouvons souvent entendre des critiques de l'Occident à propos de la Chine dans les journaux, mais elles ne sont pas justes.".

Les Européenns ont une compréhension unilatérale de la Chine. L'impression générale leur manque, comme des aveugles qui tâtent un éléphant et qui obtiennent chacun une perception partielle de l'éléphant. "La Chine s'estime comme un pays en voie de développement, mais certains occidentaux ne le croient pas. Ils considèrent que le niveau de développement de toute la Chine est similaire à celui de Beijing ou de Shanghai. Elle s'évade de la responsabilité. Par exemple, face au problème du changement climatique, la Chine devra réduire ses émissions et en préciser la quantité. Mais pour les Chinois, cette réduction influencera l'existence, la vie et le développement des gens ordinaires.", a dit Fu Ying.
  
La raison pour laquelle ces divergences de vues se sont produites est due à l'incompréhension des difficultés que la Chine doit affronter. Actuellement le plus grand défi pour ce pays est de trouver un moyen pour se développer durablement et de manière équilibrée. C'est un problème majeur dans les villages et les zones sous développé. "Les pays industriels connaissent tous une période de la transformation de la société, notamment pour la Chine dont la transformation est particulièrement grande. Les problèmes que les autres pays ont rencontrés se sont multipliés en Chine qui devra en plus les traiter en moins de temps.".

Les personnalités politiques qui effectuent des visites en Chine, selon Fu Ying, préfèrent en général aller dans les grandes villes comme Beijing, Shanghai et Xi'an etc. "Nous encouragerons les invités de l'UE à visiter plus de régions dans l'ouest de la Chine. Ces visites leur feront prendre connaissance que les problèmes auxquels fait face la Chine ne sont pas aussi simples qu'on le pense", a-t-elle déclaré.

Selon la présentation de Fu Ying, la raison pour laquelle qu'on a choisi la ville de Guiyang (province du Guizhou) pour organiser le dialogue stratégique sino-européen est pour faire mieux connaître la Chine par l'Occident. La chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton et le Conseiller d'Etat chinois Dai Bingguo ont pris la codécision d'engager le dialogue à Guiyang. Le vice-président de la Commission européenne a rendu visite aux écoles des villages pauvres de Guiyang et a vu les problèmes réels qu'affrontent les régions rurales et les paysans. Les défis auquels la Chine fait face présentent l'autre côté de la Chine: Certains paysans chinois n'ont que de quoi manger et se vêtir, mais ils affrontent plus de problèmes. "Après avoir vu tout cela, l'UE pourra déterminer plus objectivement les principes de sa politique.", a dit Fu Ying.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
L'Union Européenne ne représente pas plus le continent européen, que l'O.N.U. la planète t...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
La Chine est prête à travailler avec l'Espagne pour augmenter la confiance internationale dans l'économie de l'UE et dans l'euro
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes