100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.07.2010 12h57
La Chine mérite le respect et ses réussites doivent faire l'objet d'une analyse rationnelle

Le dernier numéro de « Die Zeit » (en français : Le Temps), un hebdomadaire allemand d'information et d'analyse politique qui paraît tous les jeudis, vient de publier un article sur une interview exclusive accordée le 7 juillet dernier par la Vice Ministre chinoise des Affaires étrangères Fu Ying à un journaliste de « Die Zeit ». Lors de l'entretien, Fu Ying a indiqué que la Chine a obtenu de remarquables succès et a fait de grands progrès au cours des trente dernières années, c'est pourquoi elle mérite qu'on la respecte et ses réussites doivent faire l'objet d'une analyse objective et rationnelle. Elle a insisté sur le fait que l'Occident ne doit surtout pas essayer de lui imposer ses propres critères.

Fu Ying a fait remarquer que les pays occidentaux reconnaissent les succès économiques réalisés par la Chine et apprécient les efforts qu'elle a déployés pour faire face à la crise financière internationale, mais ce qu'on ne comprend pas c'est qu'il semble qu'ils ont pris leur parti et font tout pour "fermer totalement" les yeux sur les progrès politiques réalisés par la Chine. Les pays développés occidentaux forcent les autres pays du monde à prendre exemple sur leur système politique et leur sens de la valeur, par contre ils refusent que ceux-ci jouissent de leur richesse et de leur niveau de vie et cela constitue justement la base du système politique et du principe moral de l'Occident.

Elle a dit : « Lorsque vous parlez de la Chine en commentant ce qu'elle a fait de bien ou de mauvais, en réalité, vous êtes en train d'évaluer et de juger selon vos propres critères. Ce qui me fait penser que lorsque votre pays se trouvait comme la Chine d'aujourd'hui au début de l'industrialisation, dans quel état était alors ses droits de l'homme, pas comme de notre temps je pense ? Aujourd'hui, votre pays est industrialisé, riche et prospère et sa population vit heureux et jouit du bien-être, tandis que la nourriture et l'habillement qui constituent les besoins élémentaires du quotidien ne sont plus des problèmes pour vous. Tandis que pour nous qui venons à peine de se débarrasser de la pauvreté, de la misère et des difficultés économiques, savez-vous ce qui est le plus urgent pour nous ? Et je ne rappelle que les gens de ma génération ont souffert de la faim ! Si vous pensez que votre modèle est le meilleur et que vous l'utilisez comme outil de référence pour évaluer la Chine, vous trouverez que la Chine n'y répondra pas. Si l'Occident insiste pour juger la Chine selon des critères occidentaux, et attend que la Chine devienne un pays à l'Occidentale, il tombera dans l'erreur, car son souhait est irréalisable ! »

Abordant le problème des droits de l'homme, la Vice Ministre chinoise a déclaré : « La protection des droits de l'homme est stipulée en 2004 en termes explicites dans la Constitution chinoise. Beaucoup de lois et de réglementations concernées ont été amendées en conséquence. D'après moi, il s'est produit des changements profonds et fondamentaux en Chine que ce soit en ce qui concerne l'attitude envers les droits de l'homme ou bien dans la pratique de leur protection », Toutefois, est-il que les délégations européennes qui viennent en Chine campent toujours dans leur position et continuent à accuser et à condamner la Chine sur un ton autoritaire, a-t-elle ajouté.

Elle a souligné que la Chine ne refuse aucunement l'idée des droits de l'homme et accepte les critiques objectives qu'on lui adresse dans ce domaine. La réalité c'est que d'un côté la Chine ne rejette pas toute idée des droits de l'Homme et apprenne à la développer progressivement dans le pays pour qu'elle puisse être reproduite et prospérée plus profondément dans le territoire chinois, lais de l'autre côté, nous avons le sentiment qu'on nous oblige à faire ceci et cela. C'est une sensation vraiment mauvaise, désagréable et déplaisante ! »

Fu Ying a dit : « Nous avons toujours préconisé la pratique de la critique et de l'autocritique et c'est justement sur cette base-là que nous avons pu appliquer la politique de réforme et d'ouverture qui a permis à la Chine d'obtenir de si grands succès au cours des trois décennies écoulées. Parfois, il y a eu des ralentissements dans notre progression en avant, car il ne faut pas oublier que la Chine est un immense pays fort peuplé et qu'elle a beaucoup de problèmes à résoudre. Toutefois, la réforme et l'ouverture sur l'extérieur ne se sont jamais arrêtées et continuent toujours à progresser en avant. Quant aux reportages des pays occidentaux sur la Chine, certains sont influencés par le dépit, l'envie et la jalousie. C'est comme un cuisinier qui pense toujours ajouter du vinaigre dans les plats, ce qui fait que tous les plats ont le même goût aigre, désagréable et repoussant. ». D'après elle, ces dernières années, les reportages des médias occidentaux sur la Chine ont été plus ou moins objectifs, mais le goût aigre est toujours perceptible, ce qui fait penser que le dépit de certains en constatant les succès obtenus par la Chine n'a pas complètement disparu.

Elle a indiqué que ces dernières années, les reportages sur la Chine des médias occidentaux se sont étendus et élargis et après les Jeux Olympiques de Beijing, ils sont devenus plus équilibrés, « Toutefois, le goût aigre (la jalousie) est toujours perceptible. ». « Si l'on désire vraiment connaître la réalité de la Chine, il ne suffit pas de déterrer seulement les choses que l'on s'intéresse et de n'écouter que les gens qui disent ce que l'on souhaite entendre. Ce qui est vraiment important c'est de comprendre les intérêts de la grande majorité de la population et de connaître ce qu'elle pense. Il n'est pas difficile, et on peut même dire qu'il est facile de trouver quelques extrémistes parmi les 1,3 milliards d'habitants chinois, car il y a toujours des idées et des opinions différentes sur n'importe quel problème. Cependant, c'est seulement après avoir compris les vrais intérêts de la majorité de la population qu'on pourrait arriver à une conclusion sage, judicieuse et clairvoyante. »


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le bilan des morts suite à une explosion à Nanjing s'alourdit à dix
L'Asean devient le quatrième partenaire commercial de la Chine
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers
Comment durcir la puissance douce de la Chine ?