100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 26.07.2010 10h18
La Chine va renforcer le contrôle des « fonctionnaires nus »

Le Parti Communiste Chinois (PCC) vient d'édicter de nouvelles restrictions à l'encontre des « fonctionnaires nus » c'est à dire ceux dont les membres de la famille sont tous partis à l'étranger.

Cette nouvelle réglementation, la deuxième de ce type depuis le début de ce mois, a été publiée par les bureaux généraux du Conseil des Affaires d'Etat et du Comité Central du PCC, en tant que dernière initiative en date prise par le PCC pour lutter contre la corruption.

Ces restrictions concernent les fonctionnaires dont les enfants et épouses ont émigré à l'étranger. Cependant, les professionnels qualifiés qui quitteront le pays et reviendront ensuite travailler en Chine, avec l'autorisation des autorités, ne seront pas concernés par ces règles.

Les nouvelles règles disposent que ces fonctionnaires devront révéler leur rang, l'endroit où se trouvent leurs épouses et enfants s'ils sont partis à l'étranger, en même temps que sera contrôlé le moindre rôle que ces fonctionnaires tiennent en matière d'affaires publiques. Ces règles édictent aussi la procédure que ces fonctionnaires devront suivre quand ils demanderont l'octroi d'un passeport personnel, et elles exigent également d'eux qu'ils révèlent tout projet de voyage à destination de Hong Kong, Macao et Taiwan avant leur départ.

D'après Zhu Lijia, Professeur à l'Académie Chinoise de gouvernance, il s'agit de la première réglementation formelle édictée par le gouvernement central pour traiter le problème des « fonctionnaires nus ».

« Cela montre que le gouvernement Central répond de manière positive aux demandes de la société », a-t-il dit, ajoutant qu'une « gestion efficace peut renforcer la prévention contre la corruption ».

Pour Ren Jianming, professeur à l'Ecole de Politique Publique et de Gestion à l'Université Tsinghua, cette initiative arrive au bon moment, car avec l'ouverture de la Chine, il est probable que l'immigration va s'accroître.

Des scandales majeurs ont éclaté ces dernières années, impliquant des fonctionnaires corrompus ou des membres de leur famille s'enfuyant à l'étranger avec des richesses acquises de manière illégale, souvent vers des pays occidentaux, afin d'échapper aux poursuites dont ils seraient passibles selon la loi chinoise.

Nombre de ces fonctionnaires ont envoyé leurs épouses et enfants à l'étranger, avant de transférer leur argent depuis la Chine.

Les gouvernements locaux ont commencé à explorer des pistes susceptibles de leur permettre de gérer ces problèmes.

Les autorités de Shenzhen, par exemple, ont ainsi édicté une réglementation en novembre dernier interdisant aux « fonctionnaires nus » de servir à des postes de direction dans les services majeurs du Parti et du gouvernement.

Un peu plus tôt ce mois-ci, la Chine avait publié une réglementation anti-corruption exigeant des fonctionnaires de déclarer tout changement intervenu dans leur statut matrimonial, l'endroit où se trouvent leurs épouses et enfants s'ils sont à l'étranger, leurs revenus personnels, leur logement et leurs investissements de famille.

Cette réglementation avait immédiatement attiré une très forte attention, incitant près de 50 000 personnes à laisser des commentaires sur les deux plus grands portails internet chinois le jour même où le texte avait été publié.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Création à Nantong d'une association pour cartes voyage de l'APEC
Expo 2010 : le seuil des 30 millions de visiteurs universels atteint
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers
Comment durcir la puissance douce de la Chine ?
Les valeurs morales chinoises sont des valeurs universelles
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !