100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.06.2010 07h56
Une conseillère d'Etat chinoise rencontre la présidente du MIT

La conseillère d'Etat chinoise Liu Yandong a rencontré, mardi à Beijing, la présidente du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Susan Hockfield, appelant l'université à coopérer davantage avec la Chine.

Liu Yandong a salué les échanges et la coopération en matière de technologies et de recherche entre le MIT et les universités chinoises. Elle a également parlé en termes positifs de l'alliance entre universités pour les énergies à faible intensité carbone, et du centre commun de recherche pour l'informatique théorique, qui sont des programmes de coopération entre le MIT, l'université chinoise Tsinghua et d'autres universités mondiales prestigieuses.

Liu Yandong a également encouragé le MIT à approfondir la coopération pédagogique avec la Chine et à promouvoir les échanges de personnel et de jeunes entre les deux pays.

Les alliances entre universités pour les énergies à faible intensité carbone ont été établies par le MIT, l'université Tsinghua et l'université de Cambridge. Il s'agit d'un programme commun de recherche et d'une plate-forme qui fournira des soutiens technologiques et des recommandations politiques sur les énergies à faible intensité carbone.

Le centre commun de recherche pour l'informatique théorique a été établi par l'université Tsinghua, le MIT et l'université chinoise de Hong Kong.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises