100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.05.2010 07h59
La Chine demande aux Etats-Unis d'arrêter de critiquer la liberté de la presse en Chine

La Chine a rejeté vendredi les accusations portées par le président américain Barack Obama qui a indiqué que la presse en Chine n'était pas libre.

Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a indiqué que le gouvernement chinois protégeait la liberté d'expression en conformité avec la loi.

La porte-parole a fait ces remarques suite à un communiqué publié par le président américain lors de la journée mondiale de la liberté de la presse le 3 mai.

Jiang Yu a souligné qu'en Chine, les médias avaient connu un développement vigoureux depuis la mise en place de sa politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur il y a 30 ans.

"Le nombre de personnes travaillant dans la presse a augmenté constamment", a-t-elle fait savoir, ajoutant : "les journalistes chinois ont une totale liberté pour couvrir les événements et leurs droits et intérêts sont protégés par la loi chinoise".

Elle a noté en même temps que toutes les personnes en Chine sont égales devant la loi.

"Nous demandons aux Etats-Unis de respecter les faits, de considérer correctement la liberté de la presse en Chine et de cesser de formuler contre la Chine des accusations sans fondement", a-t-elle conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme de Yushu : la reconstruction sera achevée en trois ans (vice-PM chinois)
"Je me souviendrai toujours de l'amitié des Chinois", déclare le président maltais
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur
C'est normal de louer un appartement
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables