100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.02.2010 17h03
La Chine et le Japon ont l'opportunité de développer davantage leurs relations

La Chine et le Japon ont l'opportunité de développer davantage leurs relations en coopérant dans de nombreux domaines, a indiqué mardi le 5e Comité d'Amitié Chine-Japon pour le XXIe siècle, après sa première réunion à Nanjing.

"Les relations bilatérales ont l'opportunité de se développer quand les deux gouvernements attachent une grande importance aux relations bilatérales, et s'engagent à des relations stables, coopératives, et à long terme", a indiqué le comité.

Ce comité, un panel de conseillers pour les deux gouvernements, avait convenu d'une rencontre de trois jours débutant dimanche pour discuter de différents aspects des relations sino-japonaises, et fournir des propositions aux deux gouvernements.

"Les membres ont discuté de la coopération bilatérale d'un point de vue stratégique et leur discussion a été fructueuse", a déclaré Tang Jiaxuan, président du comité.

Le comité a convenu que la Chine et le Japon devaient tendre à une coopération après la crise financière mondiale, et créer un partenariat en matière de protection de l'environnement. Les membres chinois ont proposé d'établir une zone d'économie du recyclage à Caofeidian, dans la province septentrionnale du Hebei. Les télécommunications, la bio-médecine, les nouveaux matériaux, les véhicules propres, font partie des terrains où la coopération est possible.

Une autre aire de coopération concerne la culture, a indiqué le comité, en soulignant l'importance des échanges entre médias et intellectuels.

Les membres chinois ont souhaité que les procédures d'obtention de visas pour visiter le Japon soient simplifiées, et qu'un festival d'art sur le bouddhisme soit instauré.

La commission a suggéré la coopération dans l'intégration asiatique, y compris l'établissement d'un réseau de sécurité financière, et l'accélération de l'étude sur l'instauration d'une zone de libre-échange couvrant la Chine, le Japon, et la République de Corée.

"Le Japon est prêt à travailler avec la Chine pour renforcer la coopération mutuelle dans des domaines variés, et améliorer la compréhension entre les peuples des deux pays", a indiqué Taizo Nishimuro, président du Tokyo Stock Exchange (TSE), et chef de la délégation japonaise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?