100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.02.2010 17h02
Chine : l'ouverture de bureaux de l'ARATS et de la SEF de chaque côté du Détroit est "essentiel"

Il est "essentiel" que l'Association pour les rapports entre les deux rives du détroit de Taiwan (ARATS) de la partie continentale et la Fondation pour les échanges à travers le détroit (SEF) de Taiwan ouvrent des bureaux de part et d'autre du détroit, a déclaré mercredi Fan Liqing, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des affaires d'Etat (gouvernement central).

"Ces bureaux aideront à résoudre les problèmes susceptibles de survenir dans les échanges entre les deux rives. Ils permettront aussi de sauvegarder les droits et les intérêts légitimes des peuples de la partie continentale et de Taiwan", a-t-elle indiqué lors d'une conférence de presse.

Selon la porte-parole, des problèmes risquent de se multiplier avec l'augmentation des échanges entre les deux rives résultant de la mise en place de liaisons aériennes, maritimes et postales directes.

La partie continentale de Chine et Taiwan préparent l'ouverture d'offices du tourisme sur l'autre côté du détroit et la date précise de leur ouverture doit encore être négociée.

"Les offices du tourisme permettront le développement commun de l'industrie touristique des deux parties", a-t-elle estimé.

L'objectif prévu de 600 000 touristes de la partie continentale sur l'île pour l'année 2009 a été réalisé. Le nombre moyen de touristes de la partie continentale pourrait dépasser 4 000 par jour pendant les congés de la fête du Printemps, a-t-elle indiqué.

La fête du Printemps, le Nouvel An lunaire chinois, tombe le 14 février cette année. La plupart des habitants de la partie continentale de Chine auront sept jours de congé à partir du 13 février.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?