100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.02.2010 13h15
Li Keqiang s'engage à lancer une campagne nationale sur la sûreté alimentaire après la réapparition du lait contaminé à la mélamine

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang s'est engagé mardi à lancer une campagne nationale en 2010 pour assurer la sûreté alimentaire.

"La sûreté alimentaire est étroitement liée à la vie et à la santé du peuple, au développement économique ainsi qu'à l'harmonie sociale", a-t-il déclaré lors de la première réunion de la toute récente Commission sur la Sûreté alimentaire, dépendant du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois).

Selon lui, cette campagne sera centrée sur les problèmes les plus saillants, tels que les additifs alimentaires, les produits agricoles comestibles, la chaîne de production des aliments, le circuit de distribution des aliments, l'importation et l'exportation des aliments, l'abattage du bétail, l'industrie de la restauration, l'industrie des compléments alimentaires, entre autres...

"Nous devons comprendre que les fondements de la sûreté alimentaire en Chine est encore faible et que la situation est grave", a rappelé le vice-Premier ministre.

Selon les informations des médias, une partie du lait en poudre toxique rappelé en 2008 n'a pas été détruite, et des produits laitiers contaminés à la mélamine sont de nouveau apparus dans plusieurs provinces.

La mélamine est un composé industriel capable d'augmenter artificiellement la teneur apparente en protéines des produits laitiers, mais peut entraîner des calculs rénaux. En 2008, au moins six enfants ont été tués après avoir consommé des produits laitiers contaminés à la mélamine, et environ 300 000 autres sont tombés malades.

Li Keqiang a souligné la responsabilité des producteurs et des négociants, tout en demandant aux gouvernements locaux de renforcer la surveillance des entreprises alimentaires.

Il faut améliorer les normes de sûreté, les contrôles sur la production alimentaire, l'évaluation des risques, la prévention des accidents ainsi que la réponse d'urgence, a-t-il indiqué.

Li Keqiang a ordonné une enquête radicale sur le dernier scandale du lait contaminé, la destruction de tous les produits laitiers contaminés, et des sanctions sévères contre les responsables.

Deux directeurs d'une entreprise laitière et un négociant de lait en poudre de la province du Shaanxi (nord-ouest) ont été arrêtés au début du mois. Ils sont accusés d'avoir produit et vendu des aliments qui ne correspondent pas aux normes d'hygiène.

Le vice-Premier ministre a promis de s'assurer que le peuple passe un Nouvel An lunaire joyeux et paisible cette année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine "inquiète" après des échanges de tirs entre la RPDC et la RC
La Chine souhaite voir des relations saines avec le Japon (MAE)
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale