100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.02.2010 10h31
L'Internet en Chine est ouvert et actif

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, a clarifié la position chinoise sur la gestion d'Internet et souligné que l'Internet est ouvert et actif en Chine, lors de sa rencontre avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, a indiqué vendredi Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Celui-ci s'exprimait en réponse à une question posée par un journaliste pour savoir si M.Yang et Mme Clinton avaient discuté de la question de Google durant leur rencontre en marge d'une conférence internationale sur l'Afghanistan à Londres.

"Yang Jiechi a affirmé que l'Internet en Chine est ouvert et actif", a fait savoir le porte-parole.

Le peuple chinois jouit de la liberté d'expression en fonction de la loi et a accès à diverses sortes d'informations. C'est une des principales raisons pour lesquelles le peuple chinois suit de manière inébranlable la voie du socialisme aux caractères chinois, a-t-il indiqué.

"Yang Jiechi a indiqué que promouvoir le développement d'Internet est l'une de nos politiques constantes", a-t-il poursuivi.

La Chine a sa propre situation intérieure et sa propre tradition culturelle, et il est conforme aux pratiques en usage dans le monde entier que la Chine gère Internet en vertu de ses lois et règlements, a indiqué Ma Zhaoxu.

"La Chine soutient fermement la lutte contre les cyberattaques en renforçant la coopération internationale, afin de protéger la sécurité d'Internet et la vie privée des internautes en fonction de la loi", a-t-il ajouté.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing réduit les bureaux de liaison des gouvernements locaux
La corruption dans le football dans le collimateur des autorités chinoises
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?