100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.02.2010 09h22
Le ministre chinois des AE demande aux Etats-Unis de cesser les ventes d'armes à Taiwan

Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi a exprimé samedi à Nicosie sa position solennelle sur les ventes d'armes américaines à Taiwan, demandant à Washington de cesser les ventes d'armes à cette province chinoise.

Le chef de la dipomatie chinoise, en visite officielle à Chypre, a dit qu'au mérpis de la forte opposition et des protestations répétées de la Chine, l'administration américain a annoncé son intention de vendre des armes à Taiwan pour un montant de 6,4 milliards de dollars.

"Un tel geste va gravement à l'encontre des trois communiqués conjoints entre la Chine et les Etats-Unis, notamment celui du 17 août, signé en 1982", a souligné M. Yang, ajoutant que cela constitue une ingérence groissière dans les affaires intérieures de la Chine et porte atteinte à la sécurité nationale de la Chine et à ses efforts de réunification pacifique.

La Chine s'oppose fermement à une telle action qui va à l'encontre de l'engagement des Etats-Unis à soutenir le développement pacifique des relations inter-détroit, a souligné M. Yang.

Il a demandé aux Etats-Unis d'adopter une attitude sérieuse envers la position de la Chine, de respecter les intérêts fondementaux et les préoccupations majeures de la Chine, de révoquer immédiatement la décision erronée de vendre d'armes à Taiwan et de cesser les ventes d'armes pour ne pas porter atteinte aux relations sino-américaines.

M. Yang a dit que la Chine a déclaré à maintes reprises sa position sur les ventes d'armes à Taiwan. "Lors de la dernière rencontre à Londres entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays, la partie chinoise avait réaffirmé clairement sa position sur cette question, demandant à la partie américaine de reconnaître pleinement la gravité de la question et de cesser les ventes d'armes à Taiwan", a-t-il rappelé.

Le Pentagone a annoncé vendredi la vente à Taiwan de missiles antimissile Patriot, de navires chasseurs de mines sous-marines et d'hélicoptères Black Hawk pour un montant de 6,4 milliards de dollars.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing réduit les bureaux de liaison des gouvernements locaux
La corruption dans le football dans le collimateur des autorités chinoises
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?