100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.01.2010 07h53
Chine: il y a une marge de manoeuvre sur le problème nucléaire iranien

Il y a une marge de manoeuvre pour les diplomates sur le dossier nucléaire iranien, a déclaré jeudi Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères en réponse à une question sur les pourparlers nucléaires de la semaine dernière et la position de la Chine sur les sanctions contre l'Iran.

Les diplomates de Grande Bretagne, de France, d'Allemagne, de Russie, de Chine et des Etats-Unis n'ont pris aucune décision au cours de leurs discussions sur le dossier nucléaire iranien lors d'une réunion à huit clos à New York.

A l'issue de cette réunion de deux heures et demie, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a affirmé que la réunion était "peu concluante dans le sens où nous n'avons pris aucune décision immédiate", mais il a ajouté que la plupart des discussions se concentraient sur "la deuxième voie", c'est-à-dire les sanctions.

Soulignant le soutien de la Chine au règlement de ce problème par une stratégie à double voie, Ma Zhaoxu a affirmé que la Chine considérait, comme par le passé, la diplomatie et les négociations comme étant les meilleures solutions.

"Il y a une marge de manoeuvre pour les parties concernées", a déclaré Ma Zhaoxu.

La priorité est de partir d'une perspective globale et à long-terme, renforcer les efforts diplomatiques et adopter des politiques plus flexibles et pragmatiques pour obtenir des progrès par le dialogue et les négociations, a-t-il poursuivi.

"Je suis convaincu que c'est la bonne voie", a-t-il réaffirmé.

Les pays occidentaux accusent l'Iran de se doter d'armes nucléaires de manière clandestine, mais les autorités de Téhéran insistent que leur programme nucléaire vise à produire de l'électricité pour la population.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Entretien entre le président chinois Hu Jintao et son homologue autrichien Heinz Fischer
La Chine appelle à renforcer le dialogue sur le dossier nucléaire iranien
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »