100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.01.2010 09h36
Les Chinois disent adieu aux huit policiers tués dans le séisme en Haïti

Les Chinois ont dit adieu mercredi matin aux huit policiers chinois tués la semaine dernière dans le séisme de magnitude 7,3 en Haïti.

De hauts dirigeants chinois, dont Hu Jintao, Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin, Li Changchun, Xi Jinping, Li Keqiang, He Guoqiang et Zhou Yongkang, ont assisté à la cérémonie d'adieu organisée au cimetière révolutionnaire de Babaoshan qui se situe dans l'ouest de Beijing.

Les corps des huit policiers ont été placés dans des cercueils décorés de chrysanthèmes blancs et recouverts du drapeau national rouge de la République populaire de Chine.

Une banderole noire était accrochée sur leur portraits, portant l'inscription : "Très sincères condoléances pour les policiers ayant perdu leur vie dans le séisme en Haïti".

Les neuf dirigeants, vêtus d'un costume noir avec des fleurs blanches à la boutonnière, sont restés debout en silence et se sont inclinés trois fois devant les cercueils des victimes.

Hu Jintao et les autres dirigeants ont échangé une poignée de main avec des membres des familles des huit victimes, adressant leurs condoléances et leur profonde tristesse.



Séisme en Haïti

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine défend ses droits légitimes en mer de Chine orientale
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »