100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 18.01.2010 08h07
Les Nations unies encouragent la Chine à faire davantage de dons à Haïti

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM), actuellement en coopération avec la Fondation chinoise pour la réduction de la pauvreté (CFPA), encourage les organisations et individus chinois à accorder davantage de dons suite au violent séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle ouverte de Richter à Haïti.

La CFPA a publié vendredi sur son site Internet (www.fupin.org.cn) la liste des moyens de faire un don : virement bancaire, envoi d'argent, ou SMS.

"Je suis reconnaissant de la forte volonté des entreprises et individus chinois à fournir leur aide", a déclaré Anthea Webb, directrice du PAM Chine, espérant davantage de coopération avec des organisations chinoises voulant participer aux actions humanitaires.

Mme Webb a ajouté que des centaines de millions de dollars au moins étaient nécessaires pour aider les deux millions de sinistrés environ du séisme d'Haïti.

L'agence des Nations unies a commencé jeudi à distribuer de la nourriture dans un hôpital improvisé et des écoles de Port-au-Prince pour quelques 2 400 habitants.

Jeudi à 09H00 (heure locale), l'équipe de secours chinoise à Haïti a établi son premier centre médical mobile et fourni de l'aide médicale à 110 Haïtiens blessés, a-t-on appris des sources de l'Hôpital général des Forces de la Police armée.

La Société de la Croix-Rouge chinoise a décidé d'accorder une aide d'urgence d'un million de dollars à Haïti.
Séisme en Haïti

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
L'industrie chinoise de l'aviation civile a réalisé la meilleure performance mondiale en 2009
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »
Il est important pour les commerçants chinois en France d'observer la loi et de ne pas commettre d'infractions aux règlements