100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 18.01.2010 07h49
Le "référendum" de Hong Kong viole la Constitution et la Loi fondamentale (gouvernement central)

Le Conseil des Affaires d'Etat, gouvernement central chinois, a indiqué que "le référendum des cinq districts" proposé par des groupes sociaux de Hong Kong violerait la Constitution chinoise et la Loi fondamentale de Hong Kong.

Le "référendum" n'a pas de fondement légal dans la Constitution du pays et viole la Loi fondamentale de Région administrative spéciale de Hong Kong, déclare un communiqué publié par un porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d'Etat.

Selon ce communiqué, le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN), l'organe législatif suprême du pays, a déjà établi des arrangements pour le développement du système politique de Hong Kong, y compris les principes et procédures que les scrutins au suffrage universel du chef de l'exécutif de Hong Kong et des représentants doivent respecter.

La Ligue des Sociaux-démocrates et des autres organisations de Hong Kong ont proposé que cinq députés, un pour chacun des cinq districts électoraux, démissionnent afin que leurs candidats puissent demander à tous les citoyens de Hong Kong de se prononcer sur des élections générales lors de l'élection partielle ainsi provoquée.

Cette proposition est considérée comme un référendum de facto.

Le Comité permanent de l'APN a établi un calendrier pour l'élection du chef de l'exécutif de Hong Kong au suffrage universel et ce calendrier ne prévoit pas d'élection de ce type avant 2017 et encore plus tard en ce qui concerne tous les députés de la région.

Donald Tsang, chef de l'exécutif de Hong Kong a indiqué jeudi que le gouvernement de la région administrative spéciale ne reconnaîtrait aucune forme de référendum sur cette question.

Le Conseil des Affaires d'Etat s'est félicité de ces remarques.

Malgré la différence des opinions sur le développement constitutionnel de la région administrative spéciale, la Loi fondamentale doit être observée, souligne le communiqué.

Tous les partis et groupes pourront discuter de manière raisonnable et pragmatique d'amendements au mode de scrutin pour le chef de l'exécutif et de l'assemblée en 2012 en vertu de la Loi fondamentale de Hong Kong et de la décision de l'APN, indique le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
L'industrie chinoise de l'aviation civile a réalisé la meilleure performance mondiale en 2009
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »
Il est important pour les commerçants chinois en France d'observer la loi et de ne pas commettre d'infractions aux règlements