100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.01.2010 11h17
La déclaration de la situation de famille, une arme anti-corruption

Le Parti communiste chinois s'est engagé mercredi 13 janvier à aller plus loin dans ses efforts anti-corruption en renforçant la réglementation relative à la déclaration de la situation de famille des cadres du Parti.

Les organes du Parti devront ainsi, à tous les niveaux, veiller à l'application attentive de la réglementation relative à la déclaration de la situation de famille, afin d'éviter que les responsables n'abusent de leur pouvoir, n'acceptent des pots-de-vin ou ne participent à des activités illégales, d'après un communiqué publié lors de la cinquième session plénière de la Commission Centrale d'Inspection de la Discipline du Parti communiste chinois.

Le Parti a promulgué la réglementation relative à la déclaration de la situation de famille en 2006, réglementation selon laquelle les cadres du Parti doivent déclarer des informations telles que la situation professionnelle de leurs épouses et de leurs enfants, leurs biens immobiliers et leurs investissements.

Le communiqué publié mercredi ajoute que les organes disciplinaires allaient renforcer leur contrôle des cadres du Parti ou du gouvernement dont les épouses ou les enfants ont émigré.

Il encourage également le public à participer davantage aux efforts anti-corruption et s'engage à améliorer la capacité des organes disciplinaires à rassembler et rechercher les plaintes relatives à la corruption des fonctionnaires exprimées publiquement sur internet.

Les organes disciplinaires du Parti continueront également à s'occuper des dépenses gouvernementales relatives à l'achat de véhicules, de réceptions professionnelles, de construction de bâtiments publics, tout comme des voyages à l'étranger, afin de s'assurer que l'argent des contribuables a été dépensé à bon escient.

Enfin, le communiqué précise que cette réglementation relative à la déclaration de la situation de famille ainsi que les autres mesures anti-corruption ont été introduites dans un but d'intérêt public et afin de renforcer la confiance envers le gouvernement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Pose de la première pierre de la base de recherches sur les moteurs d'avion gros porteurs chinois
Publication de six livres d'un ancien ambassadeur de Chine en France
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
Il est important pour les commerçants chinois en France d'observer la loi et de ne pas commettre d'infractions aux règlements
La France commence à envisager sérieusement la réalité chinoise
Le monde 2009 aux yeux des Chinois