100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.01.2010 07h47
La Chine en appelle à la diplomatie face aux sanctions brandies par les Etats-Unis contre l'Iran

La Chine a de nouveau appelé mardi à des efforts diplomatiques pour résoudre le problème nucléaire iranien, alors que les Etats-Unis envisagent de nouvelles sanctions contre l'Iran.

"Le dialogue et la négociation constituent la bonne voie pour résoudre de façon appropriée le problème nucléaire iranien, et on peut encore faire des efforts diplomatiques", a déclaré Mme Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a indiqué lundi que les Etats-Unis discutaient avec d'autres puissances majeures sur les sanctions à adopter contre l'Iran, après que ce dernier ait rejeté la date limite du 31 décembre établie par les Etats-Unis pour que l'Iran accepte un accord sur l'échange de son uranium faiblement enrichi contre du combustible nucléaire enrichi à l'étranger.

En même temps, le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a signifié à la communauté internationale qu'elle n'avait "plus qu'un mois" pour décider si elle vendrait du combustible nucléaire à l'Iran ou échangerait de l'uranium faiblement enrichi avec l'Iran.

"Autrement, Téhéran enrichira de l'uranium fortement enrichi, nécessaire pour le combustible", a ajouté M. Mottaki.

"Ceci est un ultimatum", a-t-il averti.

La Chine insiste pour que le problème nucléaire iranien soit résolu de façon appropriée à travers des négociations diplomatiques au lieu de sanctions.

"Nous espérons que les parties concernées prendront des mesures plus flexibles et plus pragmatiques, et feront des efforts diplomatiques afin de reprendre au plus tôt les négociations", a souligné Mme Jiang.

Selon un projet d'accord établi par l'Agence internationale de l'énergie atomique, la plupart de l'uranium faiblement enrichi de l'Iran devrait être acheminée vers la Russie et la France d'ici la fin de l'année dernière, pour qu'il soit enrichi à 20%.

L'uranium hautement enrichi devrait ensuite être renvoyé vers l'Iran pour être utilisé dans un réacteur de recherche de Téhéran pour la fabrication de radioisotopes utilisés à des fins médicales.

Les Etats-Unis et ses alliés occidentaux ont accusé l'Iran de développer en secret des armements nucléaires sous prétexte de développer l'énergie nucléaire à but civil. L'Iran a rejeté ces accusations et a insisté sur l'objectif pacifique de son programme nucléaire.

Les Etats-Unis ont brandi la menace d'un nouveau cycle de sanctions de l'ONU contre l'Iran si ce dernier ne respectait pas l'échéance de la fin d'année 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Dix pandas bientôt à Shanghaï pour célébrer l'Expo
Chine : la neige perturbe le trafic à Beijing
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU