100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 31.12.2009 14h08
Jia Qinglin appelle à promouvoir le développement pacifique des relations entre la partie continentale et Taiwan

Jia Qinglin, président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, a appelé à des efforts continus pour promouvoir le développement pacifique des relations entre la partie continentale de Chine et Taiwan, lors d'un symposium organisé mercredi à Beijing.

Jia Qinglin, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a qualifié l'heure actuelle d'occasion historique pour faire progresser le développement pacifique entre les deux rives du détroit de Taiwan.

Il a demandé aux parties concernées de mettre en application la proposition en six points sur la promotion du développement pacifique des relations entre les deux rives, avancée le 31 décembre 2008 par Hu Jintao, secrétaire général du Comité central du PCC.

Le président chinois a fait cette proposition lors d'un discours prononcé pour commémorer le 30e anniversaire de la publication par la partie continentale du "Message aux compatriotes de Taiwan".

Le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine a publié ce "Message aux compatriotes de Taiwan" le 1er janvier 1979 à la une du Quotidien du Peuple. La publication de ce "message" a eu lieu à la fin de la confrontation hostile et de la tension entre les deux rives du détroit de Taiwan.

Wang Yi, directeur du Bureau du Travail de Taiwan du Comité central du PCC et aussi du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'Etat, a indiqué lors du même symposium que "les relations entre les deux rives du détroit se trouvent sur une voie de développement pacifique depuis le début de l'année, sur la base d'une transition historique déjà réalisée".

Les changements significatifs et positifs dans les relations entre la partie continentale et Taiwan montrent qu'un développement pacifique de leurs relations correspond aux aspirations communes des compatriotes des deux côtés et leur ont apporté des bénéfices concrets, a fait savoir Jia Qinglin.

Il a appelé les deux parties à consolider sans arrêt les bases politiques, culturelles, matérielles et sociales du développement de leurs relations et à renforcer l'intégration économique, culturelle et sociale.

Pour maintenir des échanges réguliers, élargir les consensus et relever les obstacles, Jia Qinglin a proposé aux deux parties de respecter l'esprit dit d'"édifier la confiance mutuelle, laisser de côté les différends, chercher les consensus et résoudre les différences, et créer une situation gagnant-gagnant".

Il a également appelé les deux parties à promouvoir le développement des relations entre les deux rives et le processus des consultations.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Procès de l'avocat d'un chef de bande criminelle pour violation de ses devoirs professionnels
La Chine continuera à lutter contre la pornographie sur Internet et sur téléphone portable
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps